Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
home iconPolitique
line break icon

Rencontre au sommet entre Barack Obama et le Pape François

SAUL LOEB

Gaëlle Bertrand - Radio Vatican - La Croix - Le Figaro - aleteia - Publié le 28/03/14

L’entrevue était très attendue. Au programme : politique étrangère, questions sociales et la très controversée réforme du système de santé américain.

27/03/2014

C’est le geste retenu et le regard penseur que le Pape François a reçu ce matin le Président Barack Obama. Sous les flashs des photographes, le Saint Père semblait mal à l’aise. On comprend bien que les projecteurs ne soient pas sa tasse de thé. Le Président Obama, grand sourire, est lui un habitué de l’objectif. Après l’avoir remercié pour son accueil, le Président américain a déclaré au Pape être « un grand admirateur ».

De grandes attentes
Au programme des thèmes de cette rencontre figuraient tout particulièrement la pauvreté aux États-Unis, la montée des inégalités, l’immigration et la politique étrangère. Le Président, de confession protestante, de l’une des plus grandes puissances économiques mondiales, a récemment déclaré au Corriere della Sera vouloir venir « écouter le Pape ». Pour lui, sa « pensée est précieuse pour comprendre comment remporter le défi contre la pauvreté ».

Les États-Unis est en effet un pays à deux vitesses. En plus d’un taux de pauvreté grandissant, 15% de la population vivrait sous le seuil de pauvreté, la question de l’immigration à la frontière mexicaine se fait très sensible ces derniers temps et préoccupe le Pape argentin. Républicains et démocrates débattent en effet au Congrès depuis de longs mois au sujet d’un projet de loi sur l’immigration.

Du côté de la politique internationale, la question du Moyen Orient reste un sujet sensible. En janvier dernier, Monseigneur Parolin, le secrétaire d’État du Saint Siège avait reçu son homologue John Kerry pour traiter de ces questions et discuter des accords de paix possibles. Le Vatican avait par la suite déclaré la rencontre « fructueuse, constructive et riche en contenu».  

Divergences entre Saint-Siège et Maison Blanche
Déjà reçu en 2009 par Benoît XVI, le gouvernement d’Obama adopte toutefois des positions différentes de celles du Vatican à bien des égards, notamment en matière de santé et de société. Ainsi, la réforme du système de santé, communément appelée « Obamacare », a suscité une vaste polémique sur les questions de l’avortement et des contraceptifs (cf Aleteia). Et, alors qu’Obama saluait il y a quelques mois le travail réalisé par le planning familial, le cardinal américain, Mgr Burke, affirmait quant à lui que la politique d’Obama était «anti-vie et anti-famille».

Aussi, aux États-Unis, 17 états ont légalisé le mariage homosexuel. Personnellement, le Président Obama s’y est dit plusieurs fois favorable. Le Saint-Siège prend très au sérieux ces questions sociétales. Car, comme le rappelait Mgr Anthony Figueiredo à Radio Vatican, « ce qui se passe aux États-Unis, un peu comme le Coca-Cola, ça se propage aussi en Europe et dans le monde entier. Nous avons donc une responsabilité particulière

L’ « effet Pape François »
Accompagné de son secrétaire d’Etat, John Kerry, mais sans Michelle, Barack Obama effectue actuellement une tournée diplomatique en Europe et au Moyen Orient. L’occasion de venir saluer à Rome celui que le magazine Fortune a récemment élu l’homme le plus influent du monde (cf Aleteia).

Depuis quelques semaines, les journalistes anglo-saxons n’ont de cesse de commenter la rencontre. Si des thèmes importants doivent être abordés, il semble que le nouveau Pape soit devenu incontournable. Le journal  USA Today voit dans cette entrevue une stratégie du Parti Démocrate pour regagner le soutien de l’électorat à l’approche des élections de mi-mandat, dans un pays qui compte près de 70 millions de catholiques. On apprend ainsi qu’outre Atlantique, le Pape François dépasse de loin le président parmi les enquêtes d’opinion. Si 47% des Américains approuvent leur chef d’État, le chiffre s’élève à 63% pour François, et à 85% pour les Américains catholiques.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tags:
obamaobamacarePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
2
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
3
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
4
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
5
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
6
WEB2-FILM-QUEST-CE-QU-ON-A-FAIT-AU-BON-DIEU-CHRISTIAN-CLAVIER-IMDB.jpg
La rédaction d'Aleteia
Catho, chanteur et Berrichon ? Participez au prochain film de Chr...
7
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement