Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les Oblats du Québec en voie de disparition ?

nqmpblbe8dip8e7-bxt-8rmeqev9i2rwbbmz7cc73xnxumrwgfwgnm34wbi00bci1gntxmz7yok26jjvcgidputlmi8.jpg

Gaëlle Bertrand - Le Droit - publié le 28/03/14

Pendant deux siècles, les Pères Oblats de Marie-Immaculée ont participé à l’évangélisation et à la construction du Québec. Désormais, vieillissante, la communauté voit ses centres fermer.

28/03/2014

Fondée il y a deux siècles, et présente au Canada depuis 1844, la congrégation des Oblats de Marie-Immaculée vit ses derniers jours dans l’Outaouais, une région du Québec.  

Venus de France comme missionnaires au XIXème siècle, les Oblats ont participé à la construction de la région de Montréal, à la défense du « fait français » et à l’évangélisation des populations locales. Leur rôle a ainsi été essentiel car, comme le rappelle le Répertoire du patrimoine culturel du Québec, « localisés principalement dans les régions de l'Ouest, les Oblats, en plus d'évangéliser les différentes tribus, jouent un rôle de réconciliateur entre les Amérindiens et les colons européens. »

Aussi, « au sein des communautés établies dans les villes, les Oblats prêchent et fondent des paroisses ainsi que des maisons de formation. » On doit notamment aux Oblats la fondation de la prestigieuse Université d’Ottawa, qu’ils ont d’ailleurs administrée jusqu’aux années 1960.

Tendance de fond pour l’Église catholique en Amérique du Nord, la communauté se fait désormais vieillissante. La moyenne d’âge des Oblats est effectivement de 79 ans. En conséquence, leur nombre se réduit dramatiquement. Le Père Tremblay explique au quotidien Le Droit (fondé lui aussi par la communauté) qu’ « il y a eu un boom incroyable chez les Oblats dans les années 1930, 1940 et 1950. Ç'a diminué rapidement durant les années 1960 ce qui fait en sorte que les Oblats ont tous vieilli en même temps ».

Avec regret, « en février, le père Gilles Patry quittait la paroisse Notre-Dame-de-l'Île. Non seulement cette église se trouvait pour la première fois sans un curé oblat à sa tête, mais M. Patry était le dernier Oblat sur l'Île-de-Hull. »

Dans la région d’Ottawa, c’est le même constat. En mai prochain, les Pères Oblats de la communauté de Marie-Immaculée devront abandonner leur lieu de rassemblement. La maison  Deschâlets serait devenue trop grande et trop difficile à gérer pour si peu de Pères. Pour eux, cette fermeture est symbolique d’une « page qui se tourne »…

Tags:
Canada
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement