Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 25 juillet |
Saint Jacques le Majeur
home iconAu quotidien
line break icon

Il faut sauver le repas en famille !

Gaudium Press - Publié le 20/03/14

Allumer la télévision alors qu’on mange ? Répondre à un message sur son téléphone portable ? Mais que reste-t-il du repas en famille ?

20/03/2014

Il était une fois une famille en train de dîner. D’un côté, le père de famille, qui tient son assiette dans ses mains et regarde un match de football à la télévision, car « elle est sur le point de gagner la coupe ». De l'autre côté, la mère de famille est en train de bavarder avec des amies sur Internet. Et les enfants ? L’un d’eux est absorbé par un jeu vidéo et ne fait guère attention à ce qu’il a dans l’assiette. Un autre encore est collé à son iPhone depuis qu’il est rentré de l’école. Finalement, tout ce petit monde paraît bien occupé. Quel intérêt alors d’arrêter ces activités passionnantes pour partager un repas ?

Peut-être que l’un d’entre eux pense « Quelle importance ? Au bout du compte, cela fait partie de notre vie quotidienne. » Et effectivement, de nos jours, ces scènes deviennent hélas presque banales. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude dirigée par le Birmingham Food Fest, et publiée par le magazine britannique Daily Mail. L’enquête montre qu'outre-Manche, les repas pris en famille se font de plus en plus rares. Et quand ils ont effectivement lieu, les appareils électroniques sont presque toujours présents, comme s’ils étaient devenus indispensables. Cette tendance a-t-elle traversé la Manche ? Sans doute.

Posons-nous alors la question : au cours de quel repas n’y a-t-il pas quelqu’un qui utilise son téléphone pour passer un coup de fils, vérifier ses e-mails, discuter en ligne avec ses amis ? D’autres, moins discrets, apportent leur ordinateur portable à table. Les enfants, eux, ne se retiennent pas de jouer à leurs jeux et les adolescents ne peuvent pas se passer de leur smartphone.

Pourquoi toujours parler de la télévision ? Le petit écran est présent dans nos vies depuis quarante ans. Il s’agit d’une antiquité comparée aux (très modernes) terminaux nomades et connectés, dont la présence est de plus en plus manifeste. Ainsi, que la famille se réunisse à table ou non, il y a toujours un « ami » électronique pour nous tenir compagnie.

Que les appareils électroniques soient bons ou non, la réponse est plutôt simple. Comme on a l’habitude de dire, « cela dépend de l’usage qu’on en fait ». Pour autant, ceci n’est pas le problème principal. Pour bon nombre de personnes, les crises sociales, de plus en plus présentes, trouvent leur origine dans l’absence de dialogue et de communication. Il faut aussi noter que la famille étant la « cellule de base de la société », ces crises émergent forcément en premier lieu dans la famille. Le manque de communication trouve sa source à la maison. Pourquoi ? La réponse réside dans notre essence même : nous sommes des êtres humains, doués de pensée et avec la capacité de s’exprimer via le langage.  

Discuter et exprimer ses idées est essentiel pour communiquer. C’est peut-être cela qui a trop été laissé de côté. L’usage excessif  des outils électroniques n’est au fond qu’une fausse excuse. En effet, on ne passe pas d'un coup à une telle fuite totale des relations aux autres. Et les conséquences sont d’autant plus néfastes que les personnes se referment sur elles-mêmes, deviennent égoïstes et antipathiques dès la première adversité ou contrariété. Elles perdent facilement patience, pardonnent difficilement et oublient qu’elles font partie d’une famille. Et les malentendus et les divisions de trouver des fissures au sein desquelles germer…

C’est surprenant, finalement tout ce qui peut se passer lorsqu’on arrête de faire une chose aussi naturelle que discuter. Et qu’est-ce qu’a à voir tout cela avec le repas en famille ? Un dicton populaire nous dit qu’ «une famille qui prie ensemble reste unie ». Nous pourrions aussi affirmer qu’ «une famille qui prend ses repas ensemble reste unie ». En effet, en étant un moment essentiel pour le ménage, le repas en famille est et demeure un temps où tous ses membres se réunissent. Et ce  de la façon la plus naturelle, honnête et intime possible. Mais il est nécessaire d’expliquer le but de cet acte familial qu’est le repas, ce désir de temps partagé avec les être aimés.

Quelle meilleure façon en effet pour cohabiter que de discuter ? Le repas est ainsi le bon moment pour partager nos pensées, nos projets, nos coups de cœur. C’est le moment où l’on peut trouver l’appui et la quiétude nécessaires à notre vie. C’est également le temps de montrer aux autres qui je suis vraiment.

Nous pourrions énumérer beaucoup d’autres caractéristiques de la discussion, sans compter les bienfaits et avantages accordés aux personnes la mettant en pratique. Tant de familles pourraient se retrouver dans une situation différente si elles se réunissaient autour d'une table, indépendamment de la nourriture. Si les personnes s’intéressaient à leurs proches, laissant un instant de côté leur petite personne et leur appétit ! Tant de familles qui se sont divisées ou qui sont en conflit auraient pu régler la plupart de leurs problèmes par le dialogue, à table !

G.B.
Traduit et adapté de la version espagnole d'Aleteia.

Tags:
communicationFamillerepas
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement