Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconActualités
line break icon

Pape François : bientôt le nom d’un bidonville

JUAN MABROMATA

Isabelle Cousturié - Publié le 19/03/14

A la périphérie de Buenos Aires, un curé bénit les lieux d’un futur bidonville déjà baptisé du nom de ce pape en qui reposent les espérances de millions de sans abri.

19/03/2014

Le pape François «  représente l'espoir et nous nous identifions à lui, il comprend nos besoins », confie un jeune habitant des bidonvilles de Buenos Aires. Emmanuel Rio est le représentant des squatteurs de ces « Villas », le nom que l’on donne généralement à ces bidonvilles. Et comme beaucoup dans ces quartiers déshérités de la capitale argentine, il réclame un logement décent qu’on ne leur donne pas, alors que la Banque mondiale, paradoxalement,  vient de saluer les progrès du pays  en matière de lutte contre la pauvreté et sur le front de l'emploi.

En effet,  en Argentine le constat est alarmant : environ 165 000 des trois millions d'habitants vivent dans des bidonvilles, d'après un recensement datant de 2010, soit 52 % de plus qu'en 2001, quand le pays a été frappé par une violente crise économique, rapporte Le Point avec l’AFP.

Quelque 3000 personnes qui vivent dans des abris de fortune sur un terrain vague près de là où vit Emmanuel Rio, espèrent ériger un nouveau bidonville déjà baptisé « Pape François ». Un curé du bidonville voisin a déjà donné sa bénédiction aux logements improvisés.

Comme on le sait le pape François soutient les « curas villeros », soit les prêtres qui se consacrent à la pastorale des bidonvilles. Le 13 mars dernier, jour du premier anniversaire de son élection, il avait tenu à s’adresser aux pauvres d’une de ces « Villas », où il avait l’habitude de se rendre lorsqu’il était archevêque de Buenos Aires.  Il l’a fait sur les ondes de la radio FM 88.1 qui émet depuis Bajo Flores,  et  sur écran géant installé dans une paroisse, après la messe. (cf. Aleteia).

Avant d’être élu Pape, Jorge Mario Bergoglio avait nommé de nombreux prêtres pour aller travailler dans les quartiers les plus défavorisés de la capitale argentine. Ce qui avait fait dire directeur de la radio, Eduardo Najera, au moment de son élection : « c’est un Pape de notre quartier, ce n’est pas un cliché. Il s’est vraiment impliqué avec nous pour venir en aide aux personnes. »

I.C

Tags:
Pape Françoispauvrete
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement