Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La méditation du jour : Mercredi 19 mars , solennité de saint Joseph

seminaire st sulpice
Partager

C’est fortuitement que la fête de saint Joseph tombe en Carême et en interrompt l’austérité (mais pas la retraite en ligne sur Aleteia du séminaire St-Sulpice).

Saint Joseph, époux de la Vierge Marie

Évangile : Mt 1, 16.18-21.24
Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ (ou Messie).
Voici quelle fut l’origine de Jésus Christ. Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.
Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret. Il avait formé ce projet, lorsque l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.
(Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris)

Méditation
Aujourd’hui nous « célébrons dans la joie la fête de St Joseph » (antienne d’ouverture). Si c’est de façon fortuite que l’époux de la Vierge Marie est fêté pendant le Carême, son exemple doit nous stimuler en ce temps de conversion et nous inviter à devenir à notre tour des hommes justes en imitant les trois grandes attitudes de St Joseph que la liturgie de ce jour nous donne à contempler.
L’obéissance à la volonté de Dieu : « Il fit ce que l’Ange du Seigneur lui avait prescrit » (Mt 1, 24). Si nous voulons véritablement être des justes nous devons commencer par rechercher et faire la volonté du Seigneur. C’est vrai, il est peu probable qu’un ange nous visite pendant notre sommeil pour nous dire clairement ce que Dieu attend de nous. Cependant, Dieu nous indique par de multiples médiations Sa Sainte volonté. Alors faisons silence et cherchons avec l’aide de nos frères ce que Dieu veut de nous. Ensuite, comme St Joseph, sans perdre de temps, faisons ce qu’Il veut de nous, confiant que Dieu sera à nos côtés pour accomplir même ce qui nous semble impossible. Prendre Jésus et Marie chez soi : pour être justes nous sommes invités à faire comme Joseph et à vivre en constante présence du Seigneur. Le Christ doit véritablement devenir un membre de la famille, un colocataire, un collègue de travail… qui est là en permanence avec nous.
Servir : la prière sur les offrandes dit que St Joseph « s’est consacré tout entier à servir » le Christ. Ce temps de Carême est un temps privilégié pour imiter le sens du service de St Joseph. Apprenons, en nous mettant à son école, à « servir le Christ d’un cœur sans partage » en nous engageant au service de nos frères par la prière et des actes concrets de charité.

Parole de saint
« Ite ad Ioseph, allez à saint Joseph. Il vous montrera des chemins concrets, des moyens humains et divins d’approcher Jésus. »
St Josémaria Escriva, Quand le Christ passe.

Axe d’effort
Offrir les activités de cette journée à St. Joseph en s’appliquant à les faire par amour.
Prière pour les vocations
St Joseph, vous qui avez veillé sur la croissance du Sauveur, veilliez sur la croissance spirituelle et humaine des séminaristes.
LM

Tableau : El Greco, St Joseph et l’Enfant Jésus, 1599 (Cathédral de Toledo, Espagne)

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]