Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mgr di Falco & Jérôme Kerviel : « Je me suis trouvé face à un homme détruit… »

Partager

La chronique de l’archevêque de Gap et d’Embrun, à la veille de connaître la décision de la Cour de cassation sur le sort de l’ancien trader, le 19 mars.

17/03/2014

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, archevêque de Gap et d’Embrun  a rencontré Jérôme Kerviel, « le monstre créé et recraché par la Finance » comme l’ancien trader se définissait lui-même dans un entretien à Aleteia, paru le 10 février dernier, juste avant de rencontrer le pape François.
 
Condamné en première instance à cinq ans d'emprisonnement dont trois fermes et à  4,91 milliards d'euros de dommages et intérêts, une peine confirmée en appel, c’est maintenant à la Cour de cassation de rendre sa décision.
 
Les leçons à tirer de toute cette affaire est le thème de la chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri cette semaine, diffusée sur le site de son diocèse, dont voici quelques extraits de la transcription intégrale jointe à la vidéo:
 
« … Je me suis trouvé face à un homme détruit, parce qu’il vit comme une injustice profonde le sort qui lui a été fait. Il ne nie pas avoir pris ces positions, mais se défend de ce dont il est accusé : il aurait abusé la confiance de sa hiérarchie. Or selon son avocat on lui a toujours refusé le droit d’obtenir une expertise et on l’a condamné à partir des déclarations de sa banque…»
 
Puis, Mgr di Falco lit un passage de la lettre de Jérôme Kerviel a adressée au pape François et que ce dernier l’a autorisé à citer : «  Oui, je me suis trompé dans ce qui me semblait et m’était présenté comme un accomplissement absolu et ensuite en croyant en ma hiérarchie, qui aujourd’hui m’a lâché contre de l’argent et m’a mis au pilori, j’ai fait ce que la banque m’a appris à faire et je n’ai volé personne. » Plus loin il dit encore : « Ma condamnation s’appuie sur un mensonge : la banque aurait ignoré que j’ai pris sur les marchés spéculatifs des positions de 50 milliards d’euros. »
« Les épreuves qu’il m’est désormais imposé d’affronter sont trop énormes pour que je puisse envisager de les surmonter. L’attraction du néant et d’une solution radicale et définitive grandit en moi au fur et à mesure que l’espoir me quitte. Pour autant, je ne puis me résoudre à cesser de me battre, pas plus qu’à vivre cette vie dans ces conditions. »
 
Face au désarroi et à la souffrance de Jérôme Kerviel, Mgr du Falco relit ce que dit le pape dans son exhortation apostolique « Evangelii Gaudium » : « Certains défendent encore les théories de la “rechute favorable’ , qui supposent que chaque croissance économique, favorisée par le libre marché, réussit à produire en soi une plus grande équité et inclusion sociale dans le monde. Cette opinion, qui n’a jamais été confirmée par les faits, exprime une confiance grossière et naïve dans la bonté de ceux qui détiennent le pouvoir économique et dans les mécanismes sacralisés du système économique dominant. […] Un​e nouvelle tyrannie invisible s’instaure, parfois virtuelle, qui impose ses lois et ses règles, de façon unilatérale et implacable.​ »
 
«  Jérôme Kerviel n’en est-il pas la vivante illustration ? », s’interroge Mgr di Falco. A ceux qui pensent que ces questions ne concernent pas les prêtres, il les invite à le dire au Pape qui a rencontré en prima fila Jérôme Kerviel et son avocat… ».
 
 Les chroniques de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sont également diffusées toutes les semaines sur les ondes de RCF Alpes Provence et sur le site internet du journal Le Point, et tous les quinze jours sur KTO dans l’émission À la source.
 
I.C
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]