Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Tintin pas mort : Casterman et Moulinsart font du neuf en recyclant du vieux

Partager

Un « nouvel » album de Tintin va sortir dans les bacs : il s’agit d’une première version enrichie de l’album « Les Sept Boules de cristal ».

Evidemment, on ne va pas laisser une telle poule aux œufs d'or se reposer, sans essayer d'en tirer le maximum. Surtout que le temps presse : l'oeuvre d'Hergé doit tomber dans le domaine public en 2053 !
 
Une nouvelle « Malédiction de Rascar Capac »
Rien de 100% inédit, puisque Hergé, le créateur de ce personnage de bande dessinée, l'un des plus vendeurs au monde avec 220 millions d'albums vendus en 96 langues (Astérix, lui, a fait vendre 350 millions de copies !), est mort il y a trente ans. Mais tout de même, de quoi réjouir les fans de Tintin.
Les éditeurs Casterman et Moulinsart vont donc publier « La Malédiction de Rascar Capac » (prix : 20 euros), une première version des « Sept Boules de cristal » publiée dans le quotidien belge Le Soir pendant la Seconde Guerre mondiale.
 
On y trouve, en grand format, le récit des aventures dans une version différente de celle connue de tous, des croquis et dessins, ainsi que des commentaires destinés à éclairer le lecteur sur tel ou tel personnage ou sur le contexte historique. En somme, on peut plonger dans la genèse de Tintin et dans l'esprit de son auteur en pleine création.

Un deuxième tome de cette « Malédiction » est déjà prévu pour cet automne. D'autres encore pourraient suivre : des versions inédites, un brin différentes de celles connues dans les célèbres albums. Ou comment faire du neuf avec du vieux… et des euros par millions !