Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ça veut dire quoi, être européen ?

ksvkqqojbr1de-mmwonixe2w3_bkx5fw9ggmmzwew7wtugpv2t_rhoz65erdknfn8zutinpdwfez4hsevjcvr9cishas.jpg

Paul Monin - publié le 14/03/14

EU Stories: le projet de 2 étudiants français qui traversent l'Europe pour essayer de mieux comprendre son histoire et son identité.

14/03/2014

Qu’est ce que l’identité européenne ? Vaste sujet, mais néanmoins plus que d’actualité, à l’heure de l’euro, du marché commun, des affrontements entre pro-européens et russophones en Ukraine, des discours sur l’identité et de l’influence du parlement européen sur notre vie de tout les jours, depuis les contrôles techniques automobiles jusqu’aux investissements bancaires en passant par l’organisation sociale.

C’est en tout cas à cette question que vont essayer de répondre 2 étudiants français au travers de leur projet EU stories. L’idée est simple : rencontrer et interviewer un historien dans chaque capitale européenne afin de mieux comprendre l’identité du pays, et trouver ainsi les racines communes de l'Europe.

Louis de l’Escalopier et Victor Gherardi sont donc partis faire ce que les intellectuels du XVIIIème siècle appelaient « Le Grand Tour » : voyager en Europe à la rencontre d’autres cultures et découvrir quels sont les points communs – ou les différences- entre les nations européennes.

Ce long périple en avion, bateau, train et car a déjà fait passer nos deux voyageurs par Paris, Lisbonne, Madrid et Rome. Interviewés par Radio Vatican, ils expliquent que déjà, quelques tendances se dégagent de leurs entretiens avec les historiens: « nous avons été très étonné de découvrir que Napoléon revenait comme élément fondamental et fondateur, évidemment dans l’histoire de la France, mais aussi lorsque nous avons interviewé l’historien portugais Antonio Costa Pinto, l’historien espagnol Juan Pan-Montojo et l’historien italien Sandro Carocci. »

Louis et Victor ont également noté que la construction des identités des nations se faisait à la fois en se servant de l’Europe comme modèle mais aussi – paradoxalement – comme contre-modèle. Par exemple, le Portugal s’est beaucoup inspiré de la IIIème république de la France pour le système politique, mais la construction de la nation du Portugal a aussi été très marquée par les tentatives de conquête de l’Allemagne et de l’Angleterre notamment. Une construction européenne à la fois entre conflit et rapprochement mutuel, donc.

Enfin, ils ont pu remarquer l’énorme influence du christianisme dans la construction européenne, que ce soit dans l’architecture (les églises des capitales européennes), dans l’art (les différentes œuvres religieuses qui ornent les musées des capitales) ou dans la culture: « le christianisme est partout », déclare Victor Gherardi.

Ce voyage est aussi l’occasion de découvrir l’histoire de France sous un nouveau jour. En effet, ils se sont aperçus que « les événements de l’Histoire de France qui paraissent les plus importants aux yeux des français ne sont pas forcément ceux qui ont le plus touchés le reste de l’Europe. »

Bref, un beau projet, une belle aventure pour essayer de mieux comprendre le monde qui nous entoure et de répondre à des questions d'identité élémentaires : sommes nous d’abord européen avant d’être français ? Y-a-t-il sentiment d’appartenance au niveau européen ou l’Europe n’est elle qu’un agrégat de différentes identités ? 

Pour suivre toute les péripéties de EU Stories, rendez-vous sur leur site. Prochaine étape après Rome : Malte, Athènes puis Chypre, avant d’attaquer l’Europe de l’est.

Un voyage à travers toutes les capitales européennes.

Tags:
Europe
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement