Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vianney Baudouin, séminariste :  » il faut voir le Net et Facebook, comme un lieu de mission. »

Anne Poirier
Seminaire d'Issy
Partager

Rencontre avec Vianney Baudouin, l'un des animateurs de la retraite de carême en ligne du séminaire St Sulpice.

Quelle est l'origine de ce projet de carême en ligne ?
C'est la deuxième année que nous l'animons. L'idée de proposer cette retraite de carême en ligne est née suite à l'expérience des dominicains de Lille, et de leur retraite dans la ville. Le projet est porté par l'ensemble du séminaire et animée par l'équipe communication du séminaire, supervisée pr le Père Henri de la Hougue. Il est certain que nous ne sommes pas les seuls : il existe de nombreux sites et blogs chrétiens proposant la même chose. Mais il n'y a pas de concurrence. C'est important de voir le Net, et notamment Facebook, comme un lieu de mission. Il faut permettre aux internautes de rencontrer la parole de Dieu.

Comment décririez vous votre proposition de retraite ?
Les méditations sont écrites par un séminariste différent chaque jour, et les médiations du dimanche ont été confiées aux pères du séminaire. Elle sont toutes construites de la même façon. L'Evangile du jour, une méditation, illustrée par une image et un axe d'effort. Une méditation n'est pas une homélie. C'est un texte qui éveille à la prière. Chacun transmet ce dont il a envie, ce qu'il ressent. Nous avons choisi d'illustrer ces médiations par des images, car l'art conduit aussi à la prière. Pour l'axe d'effort, nous essayons de proposer un effort concret, par exemple Mercredi des Cendres : participer à la messe des cendres. Cela paraît évident, mais ce n'est pas simple pour tout le monde. Finalement, on se rend compte que les gens ne savent pas toujours comment mettre en pratique le carême au quotidien.

Les internautes ont-ils répondu à votre proposition de retraite en ligne ?
Entre les internautes inscrits à le newsletter et ceux inscrites sur l'évènement Facebook, nous touchons un peu plus de 2000 personnes par jour. Même si c'est très modeste, cela permet d'éveiller la prière chez des personnes, et aussi de donner le goût de la parole de Dieu. Il est possible de penser qu'une personne qui lit tous les matins pendant quarante jours un texte d'évangile aura envie de continuer à se plonger la parole de Dieu, tous les jours de sa vie. Je pense que, via Facebook, on touche des gens que l'on ne verrait pas habituellement, notamment grâce au partage entre amis. Nos pages sont partagées et se diffusent.

Pourquoi publier votre méditation tôt le matin ?
Nous avons fait un petit sondage sur Facebook pour savoir quelle serait la meilleur heure de publication. La réponse des internautes a été claire : tôt le matin. Ce qui permet aux internautes de lire cette médiation avant de partir au travail, de commencer leur journée avec un temps de méditation et de prière. Nous réalisons que la mise en ligne est un gros travail. Ca paraît simple, mais ça ne l'est pas tant que ça ! Le carême n'est pas un temps banal, c'est un engagement à la conversion. Il ne doit pas se limiter à un changement de couleur liturgique. Cette conversion est à vivre pendant les 40 jours de carême. C'est pour permettre aux gens de le vivre pleinement que nous proposons cette retraite en ligne. Et cela nous rend heureux de le faire.

Pour rejoindre la retraite de carême du séminaire St Sulpice sur Internet et sur Facebook

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]