Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Israël : la grève des diplomates remet-elle en cause la venue du Pape en Terre Sainte ?

© DR
Partager

Une grève au sein du ministère des Affaires étrangères israélien menace de compromettre le voyage papal.

11/03/14

Le quotidien The Times of Israël annonçait le 6 mars dernier que le pape avait été forcé d'annuler sa visite en Israël, en raison d'un conflit de travail persistant au ministère des Affaires étrangères israélien, empêchant la mise en pace des dispositions nécessaires en vue du voyage, prévu du 24 au 26 mai.
Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor, a également confirmé à l’AFP qu'en raison de la grève qui a débuté mardi dernier, les visites des dirigeants étrangers imminentes comme celle du Premier ministre britannique David Cameron la semaine prochaine, ou en préparation comme celle du pape en mai, seraient compliquées, voire impossibles. 
Les voyages en Terre Sainte nécessitent toujours des préparatifs très méticuleux, notamment du point de vue la sécurité et des programmes. Or, les diplomates ne s'occuperont plus ni de la logistique, ni du protocole, ni du contenu politique et diplomatique des visites, a précisé Yigal Palmor. 

Si le Porte-parole du Saint-Siège Federico Lombardi a confirmé que les préparatifs du voyage du pape François risquent fort d’être compliqués par cette grève, ce dernier a toutefois précisé qu’aucune annulation n’avait été annoncée. L’agence I.Media précise en outre que des sources vaticanes proches de l’organisation du voyage du Pape ont affirmé qu’il n’y avait “aucun problème et aucune inquiétude” du côté du Vatican. 

Le programme du pèlerinage en Terre Sainte de François s’annonce chargé: il est prévu que ce dernier se rende à Amman, Bethléem et Jérusalem. Une annulation du voyage aurait bien entendu de grosses répercussions sur le tourisme et les pèlerinages, de nombreux fidèles ayant déjà réservé des séjours en prévision de la visite du Saint-Père. Le Pape est d’autre part attendu avec grande impatience par les 180 000 chrétiens arabes de Terre Sainte.  

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]