Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 28 septembre |
Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons
home iconÉglise
line break icon

Des cheveux blonds et une carrure imposante : le vrai visage de St Thomas d’Aquin

Corrado Paolucci - aleteia - Publié le 11/03/14

« Un religieux à la vie exemplaire ». Découvrez le récit fidèle du Père Jean Pierre Torrell, gagnant du Prix International Thomas d’Aquin.

Le vrai visage de Saint Thomas d’Aquin ? "Une silhouette imposante, un peu de surpoids, des cheveux blonds, un brin dégarnis.  Un physique robuste, au point d’avoir pu pousser, lors d’un de ses nombreux voyages, une barque qui ne pouvait avancer correctement à cause du vent. Un tempérament  doux et très sensible." C’est l’esquisse de Saint Thomas dessinée par les 42 témoignages qui furent rassemblés à Naples en 1319 pour sa canonisation. Ces derniers le décrivirent comme « un religieux à la vie exemplaire ».

C’est le gagnant du Prix International Thomas d’Aquin, le père dominicain Jean Pierre Torrell, un des plus grands chercheurs sur la vie du Saint, qui le rapporte. Ce dernier a été également cité par Benoit XVI lors de ses catéchèses consacrées à Saint Thomas d’Aquin, comme le souligne Agensir.it du 10 mars. Et ce n’est pas pour rien que la lectio magistralis de Torrell portait comme titre « Le vrai visage de Saint Thomas d’Aquin ».

Un théologien qui aimait l'Humanité
À partir du texte récompensé, s’est révélée non seulement la grandeur théologique et philosophique du docteur de l’Eglise mais émerge également sa profonde humanité. "En tant que théologien, écrit Torrell, Thomas était dispensé de la récitation de la Liturgie des Heures et l’on ne pouvait l’apercevoir seulement lors de l’Office des Complies. (…) Mais c’était également un homme doté d’une humilité rare et d’une grande patience, il portait une attention particulière à ne blesser personne par les mots. La joie se lisait toujours sur son visage. Doux et attentionné, il n’aimait pas perdre son temps à user de paroles inutiles, mais il ne méprisait pas pour autant la vie des autres, comme lorsqu’il se promenait avec ses étudiants,  auxquels il offrait un repas le jour de la Sainte Agnès, dont il portait toujours une relique sur lui."

Les racines européenne
Monseigneur Georg Gaenswein, préfet de la Maison Pontificale et secrétaire personnel du pape Benoit XVI, était également présent. Rappelant ainsi que le pape émérite s’est longtemps concentré sur la figure du Saint, jusqu’à souligner que ce dernier se trouve à l’origine même de nos réflexions en Europe. "Le connaître signifie connaitre nos racines et celui qui connaît ses racines peut vivre sereinement."

Traduit de l’édition italienne d’Aleteia par Mathilde Dehestru.

Tags:
saint thomastheologie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
2
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
3
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
4
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
5
Anna Ashkova
Prière à saint Côme et saint Damien pour demander une guérison
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement