Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 16 septembre |
Saints Corneille et Cyprien
home iconÉglise
line break icon

Les femmes, des « témoins essentiels » pour « ouvrir les portes » au Seigneur

Alain PINOGES

Chiara Santomiero - Publié le 08/03/14

Les femmes qui se rendent au sépulcre sont  le reflet de ce « génie féminin » qui face à la mort, face aux situations difficiles voire désespérées,  « ne jette pas l’éponge » mais continue à avancer. Les femmes qui se rendent au tombeau de Jésus n’ont aucune hésitation, elles savent qu’elles doivent accomplir leur devoir de soigner son corps mort, et c’est précisément cette capacité à ne pas se laisser aller, à être toujours aux aguets, qui fait qu’elles sont les premières destinataires de la Résurrection.

Comme a dit le pape, la Bible et l’Evangile sont pleins d’histoires de femmes fortes: Marie fut la première à dire « oui » à Dieu, en acceptant avec courage le défi de cette maternité exceptionnelle dans sa vie. Je suis contente que le pape ait dit que non seulement les mères mais les femmes en général sont appelées à témoigner: dans l’Eglise on souligne souvent le rôle de la femme épouse et mère, qui est essentiel, mais il y a aussi toutes ces femmes qui ne sont pas des mères et qui ont beaucoup apporté à la communauté ecclésiale et à la communauté civile, qui ont contribué à leur essor.

Ce rôle de la femme peine-t-il à être reconnu dans l’Eglise?
E. Bonetti : Avouons qu’autrefois, ce rôle était souvent peu reconnu, mais le revendiquer ne doit pas être une question d’ordre personnelle. La femme ne cherche pas « sa place» pour elle-même mais pour le mettre au service des autres. C’est pourquoi il faut trouver une nouvelle terminologie, qui inclue la spécificité de l’homme et de la femme, ensemble au sein de l’Eglise,  pour vivre et annoncer l’Evangile. Les femmes,  même dévalorisées, ont toujours été là : beaucoup, en se mettant au service des autres, ont offert cette « maternité » sans laquelle l’Eglise aurait été stérile, moins « mère » et plus « maîtresse ». Les femmes aident à entretenir un bon équilibre et à redécouvrir que Jésus n’a pas fait de distinctions – au point d’ailleurs, comme a dit le pape, que c’est à des femmes, auxquelles la loi ne reconnaissait pas la faculté de témoigner,  qu’il a confié l’annonce de la Résurrection. Et s’il a pu avoir quelque préférence, il l’a eue pour celui qui était le plus humilié et le plus méprisé, homme ou femme qu’il soit.

M. G. Ruggieri:  Reconnaître la contribution des femmes  dans l’Eglise ne se joue pas en termes de revendications mais de construction, construction de l’Eglise en tant que corps du Christ, selon l’image conciliaire de la constitution Lumen Gentium: si une partie du corps ne fonctionne pas, le reste du corps aussi fonctionne mal. Par contre, appliquer le principe de la réciprocité est valorisant, cela signifie mettre les talents de chacun au service de toute la communauté.

Quand le pape François dit que les femmes croient et témoignent parce qu’elles sont « poussées par l’amour », il met l’accent sur cette capacité qu’ont les femmes à aller au-delà de ce qui est tangible, à suivre leur intuition contre la rationalité masculine, une qualité que l’on prend souvent pour du sentimentalisme ou un rêve, alors que c’est au contraire une manière pour elles d’approcher l’expérience humaine, en  s’impliquant dans le témoignage de manière totale. J’espère que l’attention du pape pour le rôle de la femme sera  un stimulant pour mieux la valoriser, surtout dans  des contextes du monde, comme l’Afrique, le Moyen Orient ou tant d’autres lieux du continent asiatique, où cette conscience est moins présente, sinon bafouée.

  • 1
  • 2
Tags:
ÉgliseentretienfemmesPape François

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
4
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
5
Soeur Nulla
Marzena Devoud
Le miracle qui va faire du cardinal Wyszynski un saint
6
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
7
WEB2-OBSEQUES-BELMONDO-000_9MK748.jpg
La rédaction d'Aleteia
Document : l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement