Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 14 avril |
Saint Asicus
home iconActualités
line break icon

Economie : La France placée sous surveillance renforcée par la Commission Européenne

GUILLAUME HORCAJUELO

Jean-Baptiste Giraud - Economie Matin - Publié le 05/03/14

D'après Bruxelles, seule la Croatie, la Slovénie, et l'Italie sont dans une situation pire que la France, et souffrent de déséquilibres macroéconomiques encore plus graves.

La perte par la France de son AA+ (transformé en AA par Standard & Poor's) avait une fois de plus été traitée avec mépris par le gouvernement français. Quelle sera la réponse cette fois au placement sous surveillance renforcée de la France, par la Commission Européenne dans un rapport publié ce mercredi 5 mars ?

Car c'est une autre paire de manches : Lorsqu'une agence de notation change la note d'un pays, ce sont les marchés qui décident, ou non, de le sanctionner, et en l'occurence, le dernier changement de note de la France a eu peu de conséquences, car les marchés avaient déja anticipé la perte du triple A, puis du AA+. La Commission, elle, dispose d'un pouvoir de sanction non négilgeable. Elle peut contraindre un pays membres à appliquer des mesures qu'elle édicte, peut soumettre le pays à des amendes, non pas en milliers ou en millions d'euros, mais en centaines de millions voire en théorie, en milliards.

Plus embêtant encore : Bruxelles considère que la France fait désormais partie des très mauvais élèves de la classe européenne, en plaçant le pays dans le même sac que l'Espagne et l'Irlande, deux pays que la Commission a aidé à sortir de l'ornière. En échange d'un soutien financier, accompagné par le FMI, ces deux pays ont appliqué à la lettre les consignes de la Commission et du Fonds Monétaire International, en réformant en profondeur les règles du marché du travail, en réduisant les traitements des fonctionnaires, en taillant dans les retraites… autant de mesures que la France se refuse jusqu'ici à adopter.

Tags:
budgetEurope
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement