Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pakistan : un attentat replonge Islamabad dans la terreur

© AAMIR QURESHI / AFP
PAKISTAN, Islamabad : Pakistani policemen inspect a local court building after a gun and suicide attack in Islamabad on March 3, 2014. At least 11 people were killed and 24 wounded in a gun and suicide attack at a court complex in the heavily-secured Pakistani capital Islamabad, police said.
Partager

Trois ans après l’assassinat du ministre chrétien Shahbaz Bhatti, un attentat suicide a fait 11 morts et plus de 25 blessés.

04/04/2014
 

La capitale du Pakistan est sous le choc : quelques heures seulement après les célébrations commémorant l’assassinat de Shahbaz Bhatti, il y a trois ans, par des islamistes, un attentat-suicide contre un tribunal a fait 11 morts et plus de 25 blessés. Parmi les victimes : le juge Rafaqat Awan, plusieurs avocats et au moins un policier, rapporte Eglises d’Asie.
 
Cet attentat est le premier survenu à Islamabad, trois ans après celui qui a coûté la vie le 2 mars 2011 à Shahbaz Bhatti, ministre des Minorités, catholique convaincu et ardent adversaire de la loi anti blasphème. Son engagement avait conduit à son assassinat par les talibans. Des milliers de personnes sont venues commémorer sa mort au cours de manifestations pacifiques et de veillées de prières dans tout le pays, plus particulièrement à Islamabad.

« Shahbaz Bhatti était un homme courageux qui a donné sa vie pour les droits des minorités persécutées dans le pays, Son souvenir sera toujours présent dans nos cœurs ; il est le symbole de la résistance contre tous ceux qui veulent retirer leurs droits aux minorités au nom de la religion. », a déclaré l’un des militant du Pakistan People’s Party (PPP), dont Shahbaz Bhatti avait été l’un des leaders.

Dimanche 2 mars, la commémoration de l’anniversaire de l’assassinat du seul ministre catholique du Pakistan a débuté par une messe à Khushpur, son village natal, où se sont pressés des milliers de catholiques, mais aussi de nombreux militants et politiciens de toutes confessions.

Selon les éléments de l’enquête, l’attentat de lundi contre le tribunal, non encore revendiquée, a été commis par des jeunes de 20 à 25 ans, armés de kalachnikov et de grenades, vêtus du shalwar kameez (tenue traditionnelle composée d’une longue tunique et d’un pantalon ample);  leurs visages couverts de longues barbes.

Cette attaque, est intervenue deux jours après l’annonce d’un cessez-le-feu d’un mois par le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), regroupement de factions islamistes armées, afin de permettre de mener à leur terme les négociations de paix avec le gouvernement pakistanais.
 
Le dialogue de paix qui s’est réamorcé il y a quelques jours, avait été suspendu deux semaines auparavant par Islamabad, après l’exécution de 23 paramilitaires par une faction talibane. En représailles, l’aviation pakistanaise avait pilonné les positions des rebelles islamistes dans leurs fiefs des zones tribales du nord-ouest, à la lisière de l’Afghanistan.

Pour en savoir plus se rendre sur le site de l’Agence d’information des Missions étrangères de Paris: ICI
 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]