Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 15 juin |
Sainte Germaine Cousin
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Euthanasie des mineurs : le roi des Belges a signé la loi

wj28hachlcadykzatfduooxegcxvofpzgtr2ul56kted7agdzep01ptlxy7vycxwe_whj_rc5_gwtnlcgrlhcfesvt_k.jpg

Marine Soreau - La Libre.be - aleteia - publié le 03/03/14

Le roi Philippe a signé la loi dimanche 2 mars, et ce malgré la pétition rassemblant plus de 200 000 personnes, lui demandant de ne pas le faire.

03/03/2014

Certains avaient espéré qu'il pourrait, comme son oncle le roi Baudoin en 1990 à propos de la loi dépénalisant l'avortement, refuser de signer ! Près de 215 000 personnes ont signé la pétition lui demandant personnellement de ne pas parapher cette loi. Peine perdue : le roi Philippe a signé, ce dimanche 2 mars, la loi étendant l'euthanasie aux mineurs (cf. La libre.be). La Belgique devient ainsi le deuxième pays au monde, après les Pays-Bas, à adopter une telle loi. C'est le 13 février dernier que le Parlement fédéral belge avait approuvé par 86 voix pour, 44 contre et 12 abstentions le projet de loi étendant aux mineurs la loi de 2002 sur l'euthanasie (cf. Aleteia).

En 1990, le roi Baudoin, opposé à la dépénalisation de l'avortement, avait fait appel à l'objection de conscience pour refuser de signer une telle loi. Dans une lettre remise au Premier ministre Wilfried Martens, il évoquait alors un « grave problème de conscience ». « Je crains que ce projet n’entraine une diminution sensible du respect de la vie de ceux qui sont les plus faibles. Vous comprendrez donc pourquoi je ne veux pas être associé à cette loi », écrivait-il alors. « Je sais qu’en agissant de la sorte, je ne choisis pas une voie facile et que je risque de ne pas être compris par un bon nombre de concitoyens. Mais c’est la seule voie qu’en conscience je puis suivre », soulignait le roi Baudoin.

Et de conclure : « À ceux qui s’étonneraient de ma décision, je demande : serait-ce normal que je sois le seul citoyen belge à être forcé d’agir contre sa conscience dans un domaine essentiel ? La liberté de conscience vaut-elle pour tous sauf pour le roi ? ». (Lire ici la lettre dans son intégralité : http://www.histoire-des-belges.be/au-fil-du-temps/epoque-contemporaine/regne-de-baudouin-1er/la-conscience-du-roi).

A son instar, le roi Philippe aurait-il pu user d'un tel argument pour ne pas signer cette loi ? Dans cet article,  Les Cahiers Libres rappellent que le roi est considéré « comme le notaire du gouvernement » et que cette loi va contre ses convictions. « Le roi Philippe et la reine Mathilde sont des fidèles de l’Emmanuel, ils ont tous les deux fait pèlerinage à Lourdes et ont mis leurs enfants aux Scouts d’Europe (le mouvement scout le plus traditionnel en Belgique) : savoir qu’ils devront se vendre à cette loi est pour eux un poids lourd à porter. Le poids de la fonction. »

Tags:
Euthanasie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement