Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Pierre-Julien Eymard
home iconActualités
line break icon

Mgr Schevchuk à l’Europe : « Ne laissez pas seule l’Ukraine »

Christiaan Triebert

Elisabeth de Lavigne - Il sismografo - Publié le 27/02/14

L’archevêque majeur de Kiev et de Galicie lance un vibrant appel à la communauté internationale, et en particulier aux Européens pour qu’ils se réveillent.

27/02/2014

Sans surprise, c'est à Arseni Iatseniouk, ancien ministre de l’économie et des affaires étrangères, connu pour ses positions pro-européennes, que le poste de premier ministre a été proposé. A 39 ans, Arseni Iatseniouk va prendre la tête du gouvernement d'union nationale appelé à diriger le pays  avant l'élection présidentielle anticipée prévue le 25 mai. La présidence de l'Etat reste assurée à titre temporaire par le nouveau président du parlement, Oleksander Tourtchinov, un proche de Ioulia Timochenko.

Le Parlement doit se prononcer ce jeudi 27 février et valider ces nominations, permettant ainsi au nouveau gouvernement de prendre les rênes d’un pays encore déchiré. D’après des informations de l’AFP rapportées par Le Parisien ,  des affrontements ont eu lieu mercredi en Crimée, région à dominante russophone et la Russie a fait monter la tension diplomatique en annonçant la tenue de manœuvres militaires près de sa frontière avec l’Ukraine.

Dans cette attente, c’est un pressant appel à l’aide et à la solidarité que Mgr Svjatoslav Schevchuk, archevêque majeur de Kiev et de Galicie, primat de l’Église gréco-catholique, a lancé à la Communauté internationale, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue mardi 25 janvier, au siège de Radio Vatican, à Rome.

« Ne laissez pas seule l’Ukraine ! » s’est écrié le prélat. Ce dont l’Ukraine a un urgent besoin en ce moment, c’est de « solidarité, pas seulement humaine mais diplomatique aussi », a-t-il affirmé.  Plus qu’un appel à la solidarité, Mgr Svjatoslav a averti : « ce qui s’est passé en Ukraine tôt ou tard vous arrivera. Car l’Ukraine fait partie de l’Europe ».Et sans cette solidarité, une « grande méfiance s’installera vis-à-vis des valeurs européennes ». Le prélat n’a pas caché que, ces mois-ci, « la société européenne s’est montrée passive », prononçant des paroles qui, à Maidan, « ont provoqué de la colère, car les gens se sont sentis trahis »

Pour l’archevêque, les pays de l’Union européenne ne peuvent pas faire comme s’il ne se passait rien. L’Europe ne doit pas avoir peur des Ukrainiens, notamment des jeunes, en les repoussant aux frontières, parce que « nous voulons construire l'Europe en Ukraine, et cela passe par les jeunes, l'Europe ne peut donc pas "se défendre contre ces jeunes », a-t-il prévenu ». Mgr Schevchuk a souhaité que les étudiants, qui ont lancé le mouvement de Maïdan, puissent obtenir plus facilement des visas.

Mgr Shevchuk, qui a participé lundi soir à la veillée de prière pour la paix, la justice et la dignité humaine organisée par la Communauté de Sant’Egidio, à Rome, est revenu sur « l’unité des Eglises » dans la tragédie ukrainienne et leur rôle pacificateur dans le pays. « Les Eglises en Ukraine ont joué un rôle important: celui de médiateurs de paix Elles ont protégé avec leur manteau tous ceux qui demandaient de l’aide, comme le fait une mère pour ses enfants». Le prélat a rappelé que « le peuple est descendu sur la place pour réclamer liberté et démocratie. Les violents affrontements ont été provoqués par l’usage disproportionné de la force par la police. Ce n’était pas utile ».

Enfin, Mgr Shevchuk a remercié la Lituanie, ou encore la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, qui ont offert leur aide à l’Ukraine. Il a particulièrement salué les efforts de l'Allemagne et de la France dont les ministres des Affaires étrangères sont "venus en Ukraine pour une médiation de paix".

Il faut « continuer », a demandé Mgr Shevchuk, « parce que le danger que le « voisin » provoque une guerre civile n'est pas passé. Les aides économiques sont importantes. Certains disent que nous sommes au bord de la faillite  ».

L’archevêque met en garde contre le danger du séparatisme. Samedi dernier a été lancé le dernier appel commun de toutes les Eglises et communautés religieuses du pays contre le séparatisme. Certains, reconnaît Mgr Shevchuk, tentent de diviser le Pays, de faire éclater une guerre civile, d’opposer une partie de la Nation contre l’autre. D’autres veulent faire passer les évènements  d’Ukraine comme un coup d’Etat venant des extrémistes. Comme témoin oculaire, je peux dire que ce n’est pas vrai. Quant à l’attitude de la Russie, l’archevêque affirme : « Il est vrai qu’elle a rappelé l’ambassadeur russe en consultation. Il est vrai qu’elle remet en cause le travail législatif du Parlement, qu’en Crimée ils sont prêts à donner la citoyenneté russe. Autant de faits qui sont motifs d’inquiétude. » Mais le fait que le Parlement dit vouloir respecter l’intégrité de l’Ukraine est encourageant. Il ajoute à ce propos : « Nous en tant que chefs de l’Eglise, nous ferons tout pour combattre le danger de la division ».

Tags:
Églisekievukraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
2
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
WEB2-SAINTE MARTHE-TARASQUE-CC
Anne Bernet
La Tarasque vaincue par sainte Marthe à Tarascon a-t-elle existé ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement