Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Belgique : la Wallonie veut stopper le gaspillage alimentaire

© DR
Partager

Les invendus consommables des grandes surfaces seront proposés systématiquement à une association caritative avant de finir à la déchetterie

27/02/2014

Les invendus consommables des grandes surfaces de distribution alimentaire en Wallonie devront systématiquement être proposés à une association caritative avant de partir vers une filière de valorisation ou d'élimination des déchets: une décision prise ces jours-ci par la commission de l'Environnement du parlement wallon, rapporte LaLibre.be
 
Les grandes surfaces concernées sont des magasins pour la vente au détail d'une surface totale supérieure à 1.000 m2.
 
Jusqu'ici, l'organisation du don de ces invendus reposait uniquement sur une démarche volontaire de la part des grandes surfaces de distribution, alors que de très nombreuses associations caritatives sont parfaitement organisées pour recevoir et redistribuer rapidement ces invendus consommables auprès des plus démunis, bien entendu dans le respect des normes actuelles en matière d'hygiène et de sécurité alimentaire », ont relevé les députés PS dans un communiqué.

Le dossier, en attente depuis plus de deux ans, s'est donc débloqué. Et ce, grâce à une réglementation plus souple de l'Agence alimentaire (AFSCA) pour les commerçants eux-mêmes et  à la suppression de la TVA sur les dons alimentaires.
 
« La nourriture jetée est comme volée à la table du pauvre», avait dit le pape François le 5 juin 2013 , à l’occasion de Journée mondiale de l’environnement, consacrée justement cette année-là à la réduction du gaspillage alimentaire. (cf : Aleteia)
 
Ses paroles résonnent encore : « Autrefois, nos grands parents faisaient très attention à ne pas jeter la nourriture qui restait… Mais souvenons-nous bien que la nourriture jetée est comme si elle était volée à la table du pauvre, de ce celui qui a faim ! Je  vous invite tous à réfléchir sérieusement à ce problème de la perte et du gaspillage de la nourriture, afin d’identifier des moyens qui permettraient la solidarité et le partage avec les plus démunis. »

I.C

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]