Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Timbre Femen : son auteur serait-il un menteur et un voleur ?

© Public Domain
Partager

Une plainte a été déposée contre Olivier Ciappa par un jeune graphiste israélien, qui affirme être le véritable auteur du très controversé timbre Femen.

Qui a vraiment dessiné le timbre Femen choisi il y a quelques mois par le Président de la République, et dont de nombreux citoyens demandent actuellement le retrait ?  David Kawena, celui qui affirle l'avoir véritablement dessiné, a porté plainte contre Olivier Ciappa et affirme en être le seul auteur du timbre.

Auteur ou co-auteur ? L'histoire n'est pas claire. Olivier Ciappa présente, sur son profil Facebook, ce jeune graphiste, dont le vrai nom est Shaul Dadon, comme son co-auteur : "notre méthode de travail est toujours la même. J’arrive avec mes idées, mes inspirations, mes visions artistiques, et Shaul les met en lumière en les dessinant jusqu’à ce que le résultat corresponde exactement à ce dont je rêvais."

Pourtant, le graphiste israélien qui vit actuellement à New York, affirme en effet être le seul auteur de la “Marianne Femen”. Contacté par le site d'actualités Gay Yagg, l’avocat de David Kawena, Yotam Werzansky, basé à Tel Aviv, a récemment confirmé que "M. Kawena a engagé des poursuites contre M. Ciappa devant une cour israélienne pour de nombreuses infractions au droit d’auteur, y compris celle où M. Ciappa a revendiqué la paternité exclusive du timbre Marianne, qui est en fait le travail exclusif de M. Kawena. M. Kawena est en effet l’unique responsable du dessin du timbre Marianne et il est l’unique créateur et artiste du timbre."

Sur son profil Facebook, pour la première fois, Olivier Ciappa vient d'évoquer so "co-auteur', mais il n'est pas sûr que cela suffise à le dédouaner de cette accusation de vol, maintenant qu'une plainte a été déposée : "Sur 15 milliards de timbres Marianne, il y a un nom gravé à côté du mien, que vous pouvez voir en bas à gauche : David Kawena. (…)  Nous avons travaillé plusieurs années par Skype et quelques mois à Paris ensemble. J’entends trop souvent des remarques injustifiées disant que Shaul n’était qu’un "stylo" et que je devais passer ma vie à le diriger. C’est complètement faux. Il est le cerveau de ma main et je suis le cerveau de la sienne, Il est, de son côté, un artiste incroyable, et il est temps qu’il bénéficie enfin de la notoriété qu’il mérite."

Au fil des mois, et alors que la polémique montait quant au choix comme modèle d'Inna Shevchenko, leader des Femen en France, Olivier Ciappa n'a pourtant pas cessé de se présenter comme le seul auteur de "sa" Marianne.  Mais celui qui se présente comme étant à l'origine du dessin de ce timbre conteste également que son inspiration vienne d'Inna Shevchenko. Selon l'avocat du graphiste israélien, cité par Yagg, "M. Kawena souhaite lever tout doute et clarifier le fait que le timbre Marianne, n’était pas, de quelque manière que ce soit, inspiré par ou lié à Mademoiselle Inna Shevchenko. De plus, M. Kawena ne connaissait absolument pas Mademoiselle Shevchenko avant cette histoire. M. Kawena tire son inspiration des œuvres de Michel-Ange et des personnages de dessins animés, comme Disney, pour qui M. Kawena a travaillé par le passé, et l’œuvre finale témoigne de son propre style. Tout lien entre le timbre et Mademoiselle Shevchenko est uniquement le fait de M. Olivier Ciappa, dont le seul lien avec M. Kawena était en sa capacité de représenter les intérêts et les affaires de M. Kawena en France. À un moment donné de leur relation professionnelle, M. Ciappa a décidé de s’arroger le crédit des œuvres de Monsieur Kawena, en particulier quand il a réalisé la célébrité et la popularité du timbre Marianne dévoilé par le Président français."

La manipulation politique s'ajouterait alors au mensonge quant au véritable auteur du timbre "Femen". En fait, Olivier Ciappa sait-il seulement dessiner ? Aujourd'hui, la question est posée, et trouvera désormais une réponse devant un tribunal. Mais voici, s'il en fallait encore, une raison de plus pour que ce timbre controversé soit retiré de la vente.

.
 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]