Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La place Saint-Pierre remise à neuf !

© DR
Vista aérea de la Plaza de San Pedro
Partager

La restauration des colonnes de la place Saint Pierre marque l'achèvement des travaux commencés en 2009. Elle sera débarrassée de ses échafaudages pour les célébrations de la semaine sainte.

26/02/2014

Lancé au printemps 2009, le projet de restauration de la place Saint-Pierre à Rome est en passe de s'achever, avec la fin de la restauration des quelques 88 pilastres, 284 colonnes et 140 statues de saints, qui forment les deux immenses bras encerclant l'une des places les plus célèbres du monde. Les derniers échafaudages ont été démontés à l’extrémité du bras nord.

Ces travaux, initiés par le Musée du Vatican, ont été réalisés en cinq ans par deux sociétés italiennes, Italiana Costruzioni et Fratelli Navarra, et ont permis de redonner à cet immense ensemble ses couleurs et son intégrité initiale. Le Musée du Vatican s’interroge actuellement sur la possibilité de restaurer le vieil obélisque de granit rouge, haut de 25 mètres, qui trône au milieu de la place.

Encadrée par les deux fontaines Clementina et Gregoriana, cet obélisque provient du Cirque de l’empereur Caligula, qui se trouvait à l’emplacement actuel des jardins du Vatican. Ce fut probablement la dernière image de St Pierre lors de son exécution.
 
Aux petits soins pour les statues

Outre le sablage des 2 bras ouverts de la colonnade en travertin, l’atelier des marbres du Musées du Vatican a nettoyé, restauré et consolidé les 140 statues de saints placées sur la balustrade à une vingtaine de mètres du sol. Les techniques les plus modernes ont été utilisées pour restaurer ces statues de plus de 3 mètres de haut, comme la thermo-vision, ou encore l’auscultation de leur structure interne à l’aide d’un géo-radar.

Une armée d’ouvrier et de restaurateurs de toutes nationalités – dont bon nombre des femmes – ont ainsi travaillé par tous les temps pour parvenir à achever l’ouvrage avant les célébrations de la Semaine sainte et la canonisation de Jean XXIII et Jean Paul II en avril prochain.
 
Une place historique

Commandée par le pape Alexandre VII (dont le nom orne d’ailleurs les frontispices des colonnades baroques) à l’architecte napolitain Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin – surnommé le deuxième Michel-Ange, la place Saint Pierre fut édifiée entre 1656 et 1667. Avec ses 193 mètres de large sur 120 mètres de long, la place est vraiment impressionnante et majestueuse. Les deux immenses bras de colonnes qui la ceinturent forment d’ailleurs une partie de la frontière entre le Vatican et l’Etat italien.

La restauration de cet endroit chargé d’histoire marque donc un renouveau pour le Vatican, cœur du christianisme et au rayonnement mondial. 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]