Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Thierry, frère dominicain pour 245 euros par mois et plein de « surprises »

vrndwd48m2dubkdiav9-iiwjsndenpqautn-yfy5kh6a65yvm6ytqslade1tczrf4bpjqwsdjfmq15f7l1nvfddbpgpd.jpg

Corinne SIMON/CIRIC

Rue 89 - publié le 24/02/14

A quelques jours du Carême, Rue 89 publie le portrait du frère Thierry Hubert, ancien professeur agrégé de maths, et aujourd'hui responsable de « Retraites dans la ville » (“Avent dans la Ville” et “Carême dans la Ville”).

24/02/2014

Dans une autre vie, frère Thierry était Thierry Hubert, prof agrégé de maths. Il enseignait en collège et lycée à Rennes et « appréciait plutôt bien » sa vie : « J’aimais beaucoup mon métier et la vie sociale que j’avais. Je sortais pas mal, j’avais beaucoup de vacances, j’en profitais pour voyager. » Niveau finances, Thierry touchait environ 2 500 euros net par mois, il était même propriétaire de son appartement, « un loft à Rennes ».

Une provocation pour une vie « plus épaisse »

Né dans une famille catholique de Fougères, en Bretagne, Thierry a toujours été « attiré par la parole de Dieu », mais ne se voyait « ni curé, ni moine ». « En CM2, j’adorais la fable de La Fontaine “ Le Loup et le chien ”. Je me disais que je serais le loup, qui éventuellement n’a rien dans son assiette mais a une liberté totale. C’est paradoxal, car cette liberté s’est manifestée par l’entrée dans un ordre religieux. On peut le voir comme une chaîne, mais je ne le vis pas du tout comme ça.

Il y a une forme de provocation dans ce choix, une remise en cause des règles mondaines. Et surtout, je touche ici à une véritable épaisseur de la vie, avec ses aspérités mais aussi sa beauté. »
Ce choix radical, il le fait en 2001. A 31 ans.

« Quand j’ai rencontré les dominicains, ce fut une évidence. Leur prédication dégageait l’actualité de la parole de Dieu, de façon joyeuse, moderne, créative et intelligente. Je voyais en eux non pas le refus du monde mais la volonté d’amener le monde plus loin. »

Lire la suite de cet article sur Rue 89

Tags:
dominicains
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement