Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Paix dans le monde : vers « un pacte commun » des religions

04ywrxtm0cpkhvv3hzlqh3rbpbgqfatrjon0-_mtlzs5udea9zml9avamnpu_ty6xid6nya9e6c8a7ylkrei2frjzzbu.jpg

Communauté Sant'Egidio - publié le 24/02/14

Un appel du congrès « les religions et la violence » organisé par la Communauté de Sant’Egidio pour « briser le cercle vicieux de la violence » qui ensanglante le monde en ce début de troisième Millénaire.

24/02/2014

Un « pacte commun » des religions, des cultures et de la diplomatie pour éradiquer la violence et construire la paix dans le monde : tel est l’appel autour duquel se sont retrouvés le président de la Communauté de Sant ‘Egidio Marco Impagliazzo et Jerry White, du Département d’État américain, lors du Congrès international sur « les religions et la violence » organisé le 19 février dernier à Rome par la communauté de Sant’ Egidio.

« Pour atteindre l’objectif de la paix dans le monde post-idéologique et globalisé dans lequel nous vivons, a relevé Marco Impagliazzo, la diplomatie traditionnelle a besoin de nouveaux outils qui impliquent toutes les dimensions de la vie : en premier lieu la religion, puis la politique, la culture, et la lutte contre le sous-développement. Car, pour lui,  c’est toute la société civile qui doit être impliquée dans cet effort. Effort, a-t-il relevé,  qui demande avant tout et surtout de «  surmonter les vieilles méfiances », lesquelles sont bien souvent à l’origine des explosions de violence et de terrorisme dans le monde.

Pour Jerry White, « la diplomatie traditionnelle a découvert comment les religions peuvent contribuer à la construction d’un ‘écosystème’ de paix, en injectant le virus de la paix dans un monde tombé dans ‘une épidémie de violence’ ».
« La paix dans le monde est impossible sans paix entre les religions », lui a fait écho le cardinal Walter Kasper, président émérite du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens. A ses côtés, parmi les religieux : le grand rabbin de Rome Riccardo Di Segni, Muhammad Khalid Masud, membre de la cour suprême du Pakistan, Mgr Dionisius Jean Kawak, archevêque syro-orthodoxe de Syrie, Mgr Benjamin Argak Kwashi, archevêque anglican de Jos au Nigeria, et autres personnalité.

Tous ont reconnu qu’il est du devoir des religions de retrouver leur autonomie et de contribuer à la construction de la paix en investissant la culture, les valeurs et l’éducation. Certains ont insisté sur la nécessité « d’associer le spirituel et la technologie moderne » pour éduquer les jeunes générations à la paix, d’autres encore sur l’importance que les religions, bien que différentes, ont la mission commune de «  faire comprendre aux hommes qu’ils sont condamnés à coopérer pour survivre, et que la relation des uns avec les autres n’est pas une option à choisir ou à refuser, mais une nécessité à reconnaître ».

En toile de fond , une considération  du théologien catalan Armand Puig, directeur de la faculté de théologie de Barcelone : « La violence ne peut jamais être justifiée, c’est pourquoi elle a toujours besoin de justifications. La paix, en revanche, n’a pas besoin de se justifier elle-même, elle ne doit pas demander la permission pour emprunter les voies de l’histoire ».
Tags:
dialogue interreligieuxPaixSant'Egidio
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement