Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconActualités
line break icon

Le Top 10 des raisons pour lesquelles on aime être un homme !

Don Fabio Bartoli - Publié le 24/02/14

Pourquoi aimer être un homme ? Une bonne occasion de réfléchir à la complémentarité et aux différences existant entre hommes et femmes.

24/02/2014

« Tu ne me comprends pas ! » La plupart du temps, lors d'une dispute dans un couple, cette phrase constitue la réplique ultime, celle qui met fin à toute discussion. Habituellement, c’est la femme qui le dit à l’homme. Et elle a raison, car la Nature a assigné à l'homme le devoir institutionnel de la comprendre. La femme, elle, l'accepte sans avoir besoin de le comprendre : elle devine, elle a l'intuition des choses et des personnes.

L’homme, à l’inverse, doit la comprendre car il doit la servir. Et pour servir, différent de recevoir, il est nécessaire d’interpréter les goûts et les désirs de l’autre, et même, si possible, de les anticiper. Je peux recevoir sans parler, mais je ne pourrai jamais servir sans parler.

Recevoir est un état. Servir est une action. Et on ne peut pas faire sans comprendre, sous peine de faire mal, de servir mal. Bien sûr, très souvent, les hommes ne comprennent pas, même s’ils essaient. Le monde est ainsi fait : nous, les hommes, sommes des êtres imparfaits, peut-être faut-il se faire une raison ! Nous ne serons jamais à la hauteur de vos besoins et de vos attentes, nous ne saurons jamais vous servir assez bien pour satisfaire vos moindres désirs. Cela, seul Dieu peut le faire.

Mais en réalité, je voudrai parler d’autre chose aujourd’hui. Me serait-il possible de dire pour une fois, rien qu’une fois et même en plaisantant, que les femmes, elles aussi, ne comprennent pas les hommes ? Et la chose est d’autant plus compliqué du fait que souvent, elles sont convaincues qu’elles les comprennent.

Ainsi il y a les femmes qui ont en tête l’idée que les hommes sont d'éternels enfants, et les traitent comme s’ils étaient de petits garçons (oubliant que la meilleure façon de contrarier un gamin est de le traiter en tant que tel, alors que ce dernier voudra toujours être traité comme un adulte).
Il y a aussi celles qui ont en tête le schéma simplificateur « on-off », comme si l'homme était concentré en une seule manette (oui, oui, cette manette là: celle du désir) et que, une fois activée, le problème est résolu.
Puis il y a celles qui ont peur des hommes, et qui pensent que l'homme est toujours une brute, au fond, et qu’il faut donc faire attention à lui tenir la bride courte, parce que sinon, qui sait ce qui pourrait se passer…

Croyez-moi, il est peut-être vrai que nous ne sommes pas aussi complexes que les femmes, mais nous ne sommes pas pour autant aussi simples que cela. Je ne nie pas qu'il y ait des brutes et des fifils–à-sa-maman, ou ceux qui mettent toute leur virilité dans leur « manette », mais le genre masculin est heureusement beaucoup plus varié que cela.

Alors permettez-moi de vous présenter les 10 raisons pour lesquelles j'aime être un homme. Et il me plairait que les lecteurs masculins de cet article complètent eux-même la liste, car elle ne prétend pas être exhaustive.

Etant donné que je crois beaucoup à la complémentarité, il va sans dire qu'il n'y a aucune mauvaise intention dans cette liste. Afin que personne ne se sente offensé. Prenez cela, s'il vous plaît, comme un message mi-sérieux mi-humoristique à l’adresse de mes consoeures, pour qu’elles essayent de découvrir s’il n’y aurait pas quelque chose de plus chez les hommes.

J’aime être un homme :

1- Parce que j'aime finir une tâche et après l’avoir terminée, regarder le résultat et me sentier fier de ce que j'ai fait (les femmes que je connais, souvent, n'arrivent pas à finir quelque chose : avant d'avoir terminé, elles sont déjà en train de penser ce qu’elles feront après. Dans ce cas, Dieu est indubitablement masculin, car il s’est arrêté le sixième jour pour admirer la Création).
2- Parce j'aime rester ferme tel un rocher sur lequel viennent se briser toutes les tempêtes émotionnelles (est-il nécessaire d’expliquer ce point ?)
3 – Parce que j’aime observer (les hommes observent beaucoup. Une chose à la fois, mais ils observent ! )
4 – Parce que j’aime que mes fils prennent des risques pour réussir. Parce que j’aime partager leurs victoires (le fait que je n'ai pas d'enfants de chair ne change rien, il y a de nombreuses formes de paternité).
5 – Parce que j'aime éclater de rire quand je prends une vague de plein fouet, dans tout les sens du terme (si vous voulez connaître une personne, regardez comment elle se comporte en mer).
6 – Parce que j'ai toujours voulu être un héros (il y a aussi des héroïnes bien sûr, mais l'héroïsme des femmes est très différent de celui des hommes. Trop long et trop sérieux à expliquer ici).
7 – Parce que j'aime trop  les mots pour ne pas les soutenir et les habiller avec des gestes (le mâle, comme chacun sait, s'épanouit beaucoup en faisant ce qu’il dit).
8 – Parce que j'aime être un bouc émissaire (eh oui ! Ne soyez pas horrifié, j’aime payer de ma personne, suer et souffrir à la place des autres et c’est sûrement pourquoi vous n'avez jamais entendu l'expression "chèvre sacrificielle").
9 – Parce que je ne fais confiance à personne pour sauver le monde (ce n’est pas que les femmes ne peuvent pas sauver le monde : les hommes ne croient pas qu'il soit possible de le faire).
10 – Parce que, en tant qu’homme, je trouverai toujours quelque chose de beau et d’étonnant dans chaque femme que je rencontrerai, et que je ne pourrai jamais rivaliser avec elle.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement