Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconActualités
line break icon

Israël : des « oasis de prière et de solidarité » à protéger

Unknown

Patriarcat Latin de Jérusalem - Radio Vatican - Publié le 24/02/14

Les responsables catholiques appellent la municipalité de Tel Aviv à ne plus fermer les lieux de cultes de communautés de migrants.

24/02/2014

Les responsables de l’Eglise Catholique de Terre Sainte ont publié le 20 février dernier, une déclaration qui demande à la municipalité de Tel Aviv de cesser sa campagne de fermeture des lieux de prière – chrétiens, orthodoxes, protestants, évangéliques – des communautés de migrants à Tel Aviv Sud.

« Les migrants ont rassemblé le peu qu’ils avaient afin de fonder des communautés chrétiennes et des lieux de prière dans des appartements, des boutiques, des caves et des abris. Ils ont transformé ces lieux en oasis de prière et de solidarité », écrivent les Ordinaires de l’Eglise catholique de Terre Sainte.

« Nous reconnaissons le droit qu’ont les autorités civiles d’appliquer la loi et de faire régner l’ordre, mais nous nous tournons vers elles pour leur demander bonté et miséricorde pour nos frères et sœurs. Leurs églises et lieux de prière sont aussi des lieux saints qu’il faut favoriser et protéger »
, affirment-ils encore.

La déclaration est signée par une vingtaine de responsables, comme Mgr Fouad Twal, patriarche Latin de Jérusalem for et président de l’Assemblée des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte ; Mgr Jean B. Sleiman, administrateur apostolique ‘sede plena’ de l’éparchie de Petra et Philadelphia ; Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, vicaire patriarcal latin pour Israël, William Shomali, vicaire patriarcal Latin pour Jérusalem et la Palestine, Fr. Pierbattista Pizzaballa, Custode de Terre Sainte, Fr. David Neuhaus, S.J., vicaire patriarcal pour les catholiques hébréophones, président de la Commission de dialogue avec le peuple juif…

Selon Radio Vatican, « le cas d’Israël est emblématique », qui compte entre 50 000 et 60 000 migrants catholiques (dont environ 35 000, rien que pour les seuls Philippins). « C’est un défi majeur que d’assurer leur pastorale, car contrairement aux chrétiens autochtones, les chrétiens immigrés ne parlent pas arabe. Mais même la pastorale, par exemple en anglais, a assez peu d’effets, car une partie des enfants d’immigrants ne parlent encore que l’hébreu ».

En Israël, le Patriarcat Latin de Jérusalem a confié au Vicariat Saint-Jacques la pastorale des catholiques de langue hébraïque et la pastorale des migrants. Le prêtre compétent est le Père David Neuhaus. La pastorale des migrants a été créée en 2011. 

Tags:
israel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement