Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
home iconActualités
line break icon

Les atrocités en Corée du Nord : un cas « sans équivalent dans le monde actuel ! »

La rédaction d'Aleteia - Publié le 21/02/14

Le père Gerald Hammond, seul missionnaire autorisé à entrer en Corée du Nord

Le père Gerald Hammond, 80 ans, est l’unique prêtre catholique à avoir accès au pays de Kim Jong Un. Il est né aux Etats-Unis et est arrivé comme missionnaire dans la péninsule coréenne dès la fin de la guerre fratricide qui divisa le pays en deux. Il vit aujourd’hui à Seoul depuis 54 ans et est supérieur régional de l’Institut des missionnaires de Maryknoll. Depuis 1988, il peut entrer en Corée du Nord par le biais de quelques organisations humanitaires qui rendent visite surtout aux centres qui soignent la tuberculose et il a pu entrer plus de 50 fois sur le territoire.

Dans une interview accordée à Luca Fiore pour la revue Tracce en avril 2013, père Hammond raconte sa visite au régime: “Dès notre arrivée à Pyongyang, nous sommes constamment accompagnés par le personnel du gouvernement. Ils nous assistent en tout et en permanence. Ils sont très gentils et serviables.”
Le prêtre explique qu’il est impossible d’introduire des téléphones portables ou des ordinateurs dans le pays et qu’il ne se rend que dans des lieux où il est accompagné. Quand il est là-bas, il collabore avec les fonctionnaires du Département de la santé de la Corée du Nord, parce sa mission est essentiellement liée au problème de la tuberculose, lui-même dû à la malnutrition et aux lieux de travail insalubres.

Le père Hammond ne cache pas son identité, les autorités savent qu’il est prêtre, il ne l’a jamais caché. Il ne dissimule pas non plus les dialogues qu’il a avec les patients: “ Ils voient que je suis prêtre et quand ils me demande de dire une prière nous la récitons ensemble. Je suis autorisé à dire ce que je veux.”
Le prêtre n’a cependant pas le droit de parler de politique ou de religion en tant que tel. Il peut répondre aux questions religieuses, mais ne peut aborder lui-même le sujet.

Concernant les chrétiens de Corée du Nord, il y a selon le gouvernement 3000 catholiques pour 23 millions d’habitants. Mais il n’y a en aucun cas une présence manifeste de l’Eglise. Au début de la Guerre de Corée, débutée en juin 1950, tous les évêques, prêtres, soeurs et catéchistes ont été arrêtés ou tués. Tout a été bombardé: il y a eu plus de bombes lancées sur la Corée du Nord que dans toute l’Europe durant la Seconde guerre mondiale.
Le père Hammond raconte que ce qui le frappe le plus lorsqu’il se rend à Pyongyang, c’est le visage des patients après leur avoir administré des soins contre la tuberculose: “Il suffit d’un instant pour qu’ils se sentent déjà mieux. Ils réalisent que quelqu’un s’est intéressé à eux.”

Au cours des derniers mois

L’ex-petite amie du dictateur exécutée (29/08/2013)
Hyon Song-wol, chanteuse dans un groupe musical nord-coréen et ex-petite amie de Kim Jong Un, aurait été exécutée à la mitraillette avec ses onze camarades de scène selon un quotidien sud-coréen, pour avoir enregistré et commercialisé une vidéo pornographique en Chine.

80 personnes abattues pour avoir regardé la télévision sud-coréenne et avoir possédé une bible (03/11/2013)
Les exécutions ont eu lieu en public et dans différentes villes de Corée du Nord. Les journaux sud-coréens rapportent que 10 000 personnes dont des femmes et des enfants ont été obligés d’assister aux mises à mort.

L’oncle de Kim Jong Un exécuté (12/12/2013)
Jang Song Thaek, l’oncle et mentor du dictateur, a été jugé en décembre dernier après avoir été démis de toutes ses fonctions. Il était en effet accusé de comploter contre son neveu. Lui et ses collaborateurs ont été tués. Plusieurs médias asiatiques rapportent que la famille de Jang Song Thaek a également été passée par les armes.

-Les déportations dans les kwanlisos (05/09/2013)
A ce jour, 23 000 personnes ont demandé l’asile à Séoul après avoir affronté les périls d’un long voyage vers la liberté. Les rescapés racontent les exécutions sommaires, les tortures, les violences sexuelles et les avortements forcés subis dans les camps.

Article réalisé par Solène Tadié, Corrado Paolucci, Ary Ramos, Clarissa Oliveira et Sabrina Fusco.

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
coree du nordkim jong un
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
3
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
4
Ange gardien
Isabelle Cousturié
La prière à son ange gardien pour déjouer le mal
5
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
6
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
7
WOMAN
Anna Ashkova
Une prière à lire dès le réveil pour offrir sa journée à Dieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement