Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 24 juillet |
Sainte Christine l'Admirable
home iconAu quotidien
line break icon

Une incroyable histoire d’amour et de conversion sur Twitter

Malu Serrano García Cervigón - Jovenes Catolicos - Publié le 20/02/14

Le jeune Carlos, athée, s'est converti en suivant sur Twitter le rétablissement de Cova, catholique, rescapée d’un terrible accident.

22/02/2014

C’est l’histoire d’une bande d’adolescents qui poussait les week-ends  jusqu’à leur extrême limite. Autrement dit, ils ne vivaient que dans l’attente des vendredi et samedi soir. « Mes week-ends  se bornaient à sortir pour boire, flirter et faire l’idiot, raconte Carlos González, plus de deux ans plus tard. Rentré à la maison, à l’heure fixée par mes parents, j’attendais qu’ils s’endorment et je sautais par la fenêtre de ma chambre pour aller chez un ami, arpenter la rue pour voler des distributeurs de coca-cola, fumer… ».

Nous sommes à Madrid,  le 19 novembre 2011. Ce jour-là, ni Cova ni ses amis ne sont arrivés à destination. Deux voitures sont entrées en collision et ses amis Jose Luis et Antonio y ont perdu la vie. Cova et Diego, qui étaient aussi dans la voiture,ont frôlé la mort. La jeune fille, âgée seulement de 16 ans, a bouleversé le monde entier via Twitter,  depuis son lit de l’hôpital La Paz à Madrid, où elle luttait contre la mort.

Ses messages sur son compte @aupacova auront constitué un magnifique exemple de foi en communauté. Des  gens du monde entier ont prié pour Cova Sanz et sa famille. Son extraordinaire abandon au Christ aura changé bien des cœurs. Ainsi, un jour, une petite fille lui a tweeté: « Faisons un “deal”, tu vas mieux et je t’apporte tous les jours des cookies à l’hôpital ».

Finalement, il est arrivé un peu la même chose à Carlos. « Au moment de l’accident de Cova, j’avais le béguin pour une fille qui la connaissait. Cristina, c’était son nom, m’a dit que si je voulais suivre l’état de Cova à tout moment, je devais le faire  sur @aupacova ».

« Spontanément,  sans savoir ce que je faisais au juste, j’ai  suivi son conseil et, ce faisant, je cherchais à attirer  son attention. Au bout de quelques semaines, je me suis rendu compte qu’en suivant ainsi @aupacova, j’étais touché par ce qui se passait. Je ne lisais plus les tweets afin de les commenter pour  Christine : j’attendais avec impatience les bulletins de santé pour être tranquille.

Je voulais qu’elle aille bien”,  raconte Carlos. « Je croyais que c’était dans le rétablissement de Cova que j’avais confiance, en Cova elle-même, et en réalité c’est dans le Père que  j’avais confiance », poursuit-il.

Retour en 2012, au château de Javier, Navarre. Des milliers de jeunes sont venus de différentes parties de l’Espagne. C’est le mouvement  ‘Cursillos de Cristiandad’ qui  arrive de Madrid avec un groupe d’adolescents. Carlos se joint à eux, parce que "curieux de voir leur religion”, et est surpris par leur joie. Ses amis – Paco et Jorge – le poussent à  se confesser, lors de la veillée du samedi. « Je l’ai fait, et ma pénitence a été, pendant l’Adoration, de demander à Dieu de me laisser revenir à ma religion”, puisqu’il était catholique. « Qu’importe de mettre un nom à ce qui s’est passé ;  mais à genoux, les yeux fermés et parlant avec Dieu, j’ai senti mon cœur si purifié que j’ai été totalement envahi par l’amour de Dieu. Depuis, je suis né de nouveau, s’émerveille-t-il. Mon cœur débordait d’amour.”

Cette confession a représenté un tournant dans sa vie. Maintenant, tout avait un sens. Mais en même temps, il a dû mettre un terme à cette phase stade de sa vie : « j’avais vécu comme un sauvage, reconnaît-il,  « et je suis retourné à la Maison ». Aujourd’hui, il est heureux, ça se voit. Il ne lui arrive pas de douter de ce qu’il a ressenti ce jour-là. " Comment aurais-je pu  douter ? " Même si par la suite, par manque de formation, comme il dit, il a tout de même pu lui arriver de déraper çà et là.

Ce qui est arrivé à Cova a  alimenté quelque chose qui naissait en lui:

  • 1
  • 2
Tags:
conversionjeunesTwitter
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
4
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
5
WEB2-FAMILEO
Agnès Pinard Legry
L’incroyable succès de Famileo, la startup qui rapproche les fami...
6
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
7
MARIE MADELEINE MARSEILLE
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Comment Marie-Madeleine a débarqué et passé la fin de sa ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement