Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 07 mars |
Saintes Perpétue et Félicité
home iconÉglise
line break icon

Réforme de l’Eglise : des laïcs à la Curie ?

Gaëlle Bertrand - La Croix - Publié le 19/02/14

Le Conseil des cardinaux pourrait proposer au Pape la création d’une Congrégation pour les laïcs et l’introduction d’un couple marié à la tête du Conseil pontifical pour les familles.

19/02/2014

Le Pape François nous avait prévenus : il dort peu et travaille beaucoup. Mais même pour lui, cette semaine qui se terminera par un consistoire est très chargée (cf. Aleteia).

Depuis le lundi 17 février, le Pape François reçoit pour trois jours de discussions le Conseil des huit cardinaux. De quoi est-il question ? Le coordinateur du Conseil, le cardinal Oscar Maradiaga, originaire du Honduras, a donné ce lundi une interview au journal La Croix. Dans celle-ci, il revient sur les possibles réformes à venir au sein du gouvernement de l’Eglise. Le cardinal évoque notamment la possible création d’une Congrégation pour les laïcs, la décentralisation de l’Eglise et les finances du Saint-Siège.

En premier lieu, au sujet des laïcs, le cardinal Maradiaga est revenu sur un thème qui lui est cher. D’après lui, l’actuel Conseil pontifical pour les laïcs n’est pas suffisant car il « ne dispose pas de pouvoir légal ». Or, les laïcs forment « la majorité de l’Eglise ». Une Congrégation pour les laïcs est donc à ses yeux nécessaire, au même titre que les Congrégations pour les évêques et la vie religieuse.

A l’interrogation de La Croix sur l’introduction possible de laïcs au sein de cette Congrégation, le cardinal hondurien a avoué ne pas savoir si un laïc pourrait la diriger. Mais il a ensuite affirmé qu’il ne voyait « aucun obstacle à ce qu’un Conseil pontifical des familles soit, lui, dirigé par un couple marié. » Le cardinal Maradiaga y verrait une belle récompense pour les laïcs qui prennent de plus en plus de responsabilités dans la vie de l’Eglise.

Au sujet de la décentralisation de l’Eglise, le cardinal Oscar Maradiaga souligne l’importance donnée par le Pape François aux conférences épiscopales et aux diocèses locaux. La consultation qu’il a initiée à travers le monde, avec des questionnaires sur la famille, va ainsi dans ce sens.

Toujours dans cette interview, le cardinal du Honduras a enfin examiné la question des finances du Saint-Siège. Il a évoqué la volonté de réformer l’IOR (Institut pour les œuvre de religion), la banque du Vatican. Il voit aussi d’un bon œil la création d’un « secrétariat des finances » afin de rendre l’organisation globale plus effective. Tout en gardant un cardinal à la tête de ce secrétariat, « on peut aussi penser à un conseil permanent pour l’aider, comprenant des laïcs » a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le Père Federico Lombardi, directeur du bureau de presse du Saint-Siège, a annoncé que la journée de mardi 18 février avait été consacrée à la mission et au service de l’IOR. Au-delà de sa performance économique, c'est donc la vocation pastorale de la banque du Vatican qui est examinée. Selon un communiqué du Vatican, « ce qui est très important est l’approfondissement de la mission de l’Institut dans la perspective du service religieux et pastoral de l’Église ».

Le Conseil des huit cardinaux a un rôle de consultation. Aucune décision n’est donc pour le moment attendue. Comme l’avait mentionné le cardinal Maradiaga, étant donné les enjeux, une réforme prendra du temps. Rappelons en effet que l’objectif de ces réunions reste une réforme de la Curie et la rédaction d’une nouvelle constitution apostolique.

Le Conseil restreint du Pape François se réunira une nouvelle fois fin avril prochain après les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII. Le Père Lombardi doute cependant que tous les éléments soient prêts à cette date, d’autres discussions et consultations seront sans doute nécessaires.

Tags:
cardinauxPape Françoisreforme curie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
2
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – En Irak, François dénonce « le terrorisme qui a...
3
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
7
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement