Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 19 avril |
Saint Léon IX
home iconActualités
line break icon

Coupe du monde de football : 40 000 religieux appellent à « jouer en faveur de la vie »

Isabelle Cousturié - Fides / OPM - Publié le 19/02/14

Une vaste campagne portée par plus de 40 000 religieux durera jusqu’au dernier match de la Coupe. Son objectif : sensibiliser l’opinion publique au trafic d'êtres humains.

19/02/2014

Plus de 30 000 religieuses, près de 8000 prêtres et environ 2700 religieux non prêtres sont engagés  dans une vaste campagne de prévention qui débutera le 18 mai dans toutes les villes du Brésil où se joueront les matchs de la Coupe du monde de football (12 juin – 13 juillet). Leur objectif : sensibiliser les populations au problème du trafic d’êtres humains et l’exploitation sexuelle dans le pays.

La campagne, intitulée « jouer en faveur de la vie » durera jusqu’au dernier match. Elle est organisée par la Conférence des religieux du Brésil (CRB), et bénéficie du soutien d’organisations locales et internationales, comme la Commission pour la Pastorale de l’enfant, le ministère brésilien de la justice et Caritas Internationalis.

Sœur Eurides de Oliveira, coordinatrice du réseau « Un cri pour la vie » et chargée de préparer la campagne, précise que l’action des prêtres et des religieux se concentrera principalement sur « la prévention et l’information ». Ainsi, des tracts seront distribués dans les stations d’autobus, les gares routières, les transports en commun, les aéroports et les hôtels des villes accueillant des matchs.

Dans un communiqué envoyé à Fides,  la CRB fait savoir que, chaque année, ce sont des dizaines d’enfants, d’adolescents et d’adultes qui sont victimes du trafic humain au Brésil, avec un bénéfice estimé à 32 milliards de dollars par an dans le monde pour les trafiquants.

Lors de grands événements planétaires comme la coupe du monde football, ces chiffres atteignent des sommets. Dans de nombreux cas, « les enfants sont adoptés illégalement ; et les adolescents, impliqués initialement dans la promotion du sport, sont ensuite engloutis dans des réseaux d’exploitation sexuelle », soulignent les organisateurs de la campagne .

Sur l’affiche de cette campagne de sensibilisation, les mains représentent le symbole de la force et de la vie, le ballon les liens avec le sport et en particulier le football, passion nationale, le verbe jouer à l’impératif est destiné à stimuler l’action et à provoquer une réaction. L’autre verbe, «dénoncer», sous le verbe jouer, invite à accomplir un acte d’amour et de justice et à collaborer à cette campagne. (Fides)

Tags:
BrésilCatholiquetrafic humain
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
2
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
3
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
4
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
5
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
6
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
7
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement