Aleteia

Trouver l’amour sur Internet : des sites de rencontres cathos.

© Dream Perfection/SHUTTERSTOCK
Partager
Commenter

Dan Flaherty, écrivain, chercheur et spécialiste des sites de rencontres pour catholiques, nous livre un aperçu de cet univers à travers un témoignage.

Un changement radical s’est opéré depuis ces 15 dernières années dans le domaine des rencontres matrimoniales, un domaine où les cathos sont assez impliqués. Le changement réside dans le développement des sites de rencontres et de leur reconnaissance générale en tant qu’outil légitime pour rencontrer la bonne personne.

Quelles que soient les convictions morales ou religieuses, utiliser Internet comme un assistant pour faire des rencontres est tout à fait normal – soyons honnêtes, faire de nouvelles rencontre dans nos milieux habituels n’est pas facile, surtout dans notre société au rythme effréné.
 
Mais pour les catholiques qui sont engagés dans la foi, élargir son cercle de proches est presque une nécessité. Une fois de plus, soyons honnêtes, si vous n’êtes pas d’accord avec la contraception ou le sexe hors-mariage, il y a de fortes chances pour que les personnes du même avis que vous se trouvent ailleurs que dans vos lieux de rencontre habituels.

De plus, les cathos ont réalisé que les sites de rencontre en ligne ne font pas qu’élargir le cercle social, mais rendent également le processus de sélection finale plus facile.  En effet les principaux sites de rencontre catholiques questionnent leurs membres à propos des questions morales mentionnés ci-dessus, et sur lesquelles les laïcs sont souvent divisés. Savoir en amont si vous êtes sur la même longueur d’ondes que votre prétendant(e) sur des sujets tels que la contraception, vous épargne une conversation qui risquerait de devenir impossible si vous étiez à un véritable rendez-vous galant et où le dialogue n’apporterait que de mauvaises réponses. Et cela vous évite de perdre du temps.
 
Plusieurs sites de rencontres catho se sont donc développés, et le nombre d’histoires réussies n’a de cesse d’augmenter. Un exemple : Donna Sue et Joel Doc, un couple aux alentours de la cinquantaine, avec une forte foi catholique.

Donna vit en Oklahoma, et en 2008 son précédent mariage fut déclaré nul par l’Eglise. Avec 2 filles et 7 petits-enfants, paroissienne de St Damien de Molokaï – une paroisse dirigée par la fraternité de Saint Pierre, un ordre basé au Nebraska – elle était installée dans la vie de célibataire.
 
Joel Doc Berry, lui, est un agriculteur retraité qui vit dans le Montana. Sa femme est décédée suite à une leucémie, et Joel Doc a trouvé son réconfort en s'occupant de ses chevaux et dans sa dévotion au rosaire et au chapelet de la Divine Compassion. Comme Donna, il cherchait à rencontrer quelqu’un et se sont donc tout les deux inscrits sur le site de rencontre en ligne Ave Maria Singles.
 
Le profil de Donna attira l’attention de Joel. «  Elle était jolie comme un cœur », se souvient-il. « son profil était super, et son sourire aussi ». De son coté, Donna ne voulait pas s’engager dans une relation à distance, mais le fait qu’ils étaient éloignés l’un de l’autre la mit en confiance et elle commença à dialoguer online. « Avec lui au Montana, il n’y avait aucune chance qu’on se rencontre, qu’on sorte ensemble et qu’on se marie », se rappelle-t-elle.
 
La petite ouverture que Donna avait donnée à Joel était tout ce dont il avait besoin – ainsi que le Saint-Esprit – pour que s’allume l’étincelle. Joel, étant retraité, était tout à fait disponible pour voyager vers l’Oklahoma. Il loua un Bed&Breakfast, et ils se rencontrèrent, pour mieux se connaître. Séparés à nouveau, il lui envoya des fleurs, un joli rosaire et des photos de son Montana natal. «Oui, j’étais en train de tomber amoureuse », avoue Donna Sue.

De Février à Octobre 2010, la relation à distance de Donna et Joel s’épanouit. Donna confie au Regina Magazine : « C’était l’amour que nous avions pour l’Eucharistie qui nous a fait chacun penser « c’est lui – c’est elle ». Ils partageaient également des passions communes, chacun étant d’une région de cow-boys : rodéo, music country et authentiques westerns.
 
Joel se rendit rapidement compte qu’il tenait là un trésor avec Donna, et il fit faire une bague de fiançailles : un diamant taillé en rose avec 2 roses sur chaque côté et des diamants au centre.

Il emmena Donna et ses deux filles à dîner dans un restaurant à Oklahoma City, se mit à genoux et la demanda en mariage. « Même si je me doutais que cela allait arriver, je fus surpris que ce fut ce soir là » dit Donna. « Et la bague… J’étais juste éblouie par sa beauté et son symbolisme ».
 
Aujourd’hui, Joel et Donna sont mariés et vivent dans l’Oklahoma, malgré la réticence initiale de Joel à quitter son Montana. Il disait qu’il ne partirait jamais de chez lui, elle pensait qu’elle n’aurait jamais de relation à distance. Ils ont trouvé tout les deux le bonheur en sortant de leurs sentiers battus.
 
Joel et Donna sont un de ces milliers de couples que j’ai vu se former, depuis dix ans que j’étudie les sites de rencontres catholiques. J’ai vu des couples se former d’un bout à l’autre de l’océan. J’en ai aussi vus qui étaient dans la même paroisse, mais qui ne s’en sont aperçus qu’en s’inscrivant sur un site de rencontres.

Si vous désirez faire évoluer votre vie sentimentale, voilà une bonne manière de faire quelque chose de différent, de faire bouger les choses. Peut être que le moment est venu pour vous de trouver l’amour et de fonder un véritable foyer chrétien.  
 
Dan Flaherty a travaillé comme écrivain, modérateur et chercheur sur les sites de rencontre catholiques pendant 10 ans. 

Article traduit de l'édition américaine de Aleteia.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]