Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 21 septembre |
Saint Matthieu
home iconÉglise
line break icon

Vatican : grosse semaine pour le pape François et… beaucoup d’attentes !

HO

Isabelle Cousturié - Publié le 17/02/14

Outre un nouveau volet de discussions avec les huit cardinaux qui l’aident à réorganiser l’Eglise, le Souverain pontife ouvrira des dossiers chauds sur la famille lors du premier consistoire de son pontificat.

17/02/2014

Une semaine importante s’ouvre au Vatican et pourrait bien révéler des surprises : 

dès ce lundi le pape François retrouve en effet pour la troisième fois et pour trois jours de discussions  le Conseil des huit cardinaux chargé de l’aider à réformer l’Eglise dans ses structures et ses finances. Mais il aura aussi une grande réunion de travail sur la famille avec tout le Collège cardinalice, jeudi et vendredi prochains, réunion suivie en fin de semaine d’un consistoire pour la création des 19 nouveaux cardinaux, annoncé en janvier dernier. (cf. Aleteia).

Mais si certains annoncent des décisions cruciales pour l’avenir de l’Eglise, d’autres au contraire invitent à faire preuve de patience, comme le cardinal Oscar Andres Rodriguez Mariadaga, le coordinateur du groupe des huit cardinaux qui rappelle que  « les choses de Dieu prennent du temps ».

Lors de leur réunion précédente, au mois de décembre, rappelle Radio Vatican, les huit cardinaux avaient consacré une partie de leurs réflexions aux Congrégations de la Curie romaine. 
Selon le cardinal Maradiaga, le Pape François voudrait décentraliser l’Eglise, favoriser la collégialité et renforcer la responsabilité des conférences épiscopales. L’hypothèse d’une réduction du nombre des conseils pontificaux est souvent évoquée, mais elle n’a jamais été confirmée.

Selon certaines rumeurs (cf. article Sandro Magister sur chiesa.espressoonline.it), les autres dossiers à l’étude en ce moment seraient : la création d’une nouvelle congrégation pour les Laïcs et l’institution d’une fonction de « moderator curiæ ».

Quant à l’avenir de l' IOR, l’Institut pour les œuvres de religion, communément appelé « banque du Vatican », le dossier est lui aussi en suspens : cette semaine, le Conseil devrait auditionner la commission de surveillance de l' IOR, présidée par le cardinal Raffaele Farina, et la commission de référence chargée des questions économiques relatives aux autres organismes économiques et financiers du Saint-Siège, présidée par l’économiste maltais Joseph Zahr.

Toujours selon certains vaticanistes, planerait l’hypothèse de la création d’un « ministère des finances » au Vatican, mais sans que l’on sache très bien si les deux commissions consultatives mises en place seraient conservées ou si leur rôle, à durée limitée, serait en train de prendre fin.

Quant au consistoire, le premier du pape François, il représentera un moment important pour l’Eglise. Les débats centrés sur la famille, s’y annoncent animés au vu de certains dossiers comme : l’accès des divorcés remariés à l’eucharistie ainsi que l’éventuelle acceptation, par l’Église catholique, de la discipline canonique orthodoxe qui permet des deuxièmes et même des troisièmes noces.

Enfin, samedi 22 février, fête de la Chaire de Saint Pierre, le pape François créera les premiers cardinaux de son pontificat et, le lendemain, dimanche 23, il célébrera avec eux une messe solennelle à la basilique Saint-Pierre.  Parmi les nouveaux cardinaux, deux figures clefs de l’entourage immédiat du pape : Mgr Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat et Mgr Lorenzo Baldisseri, Secrétaire général du Synode des évêques. Mais surtout  une majorité de pasteurs d’Églises de l’hémisphère Sud, qui marque la volonté du pape d’internationaliser davantage le collège des cardinaux.

Parmi eux quatre francophones : les évêques de Québec, Abidjan, Ouagadougou et Les Cayes. Ce dernier, Mgr Chibly Langlois, sera le premier cardinal de l’histoire d’Haïti, l’île sanctuaire de tant de contradictions et de souffrances. (Radio Vatican)

Sources: Radio Vatican – Chiessa.espressoonline.it

Tags:
consistoirePape Françoissaint siegeVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
4
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
7
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement