Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nigeria : encore un massacre de chrétiens !

AFP PHOTO/STRINGER
NIGERIA, Konduga : Police officers stand guard in front of the burnt-out remains of homes and businesses in the village of Konduga, in northeastern Nigeria, on February 12, 2014 after a gruesome attack by Boko Haram Islamists killed 39 people. "Up to 39 people have been killed and over 70 percent of the village has been razed to the ground," Borno state Governor Kashim Shettima told reporters in the village of Konduga, blaming the February 11, 2014 late attack on the Islamist rebels.

AFP PHOTO/STRINGER
Partager

Plus de 100 personnes ont trouvé la mort dans le village chrétien d’Izghe attaqué par des hommes soupçonnés d’appartenir à Boko Haram.

17/02/2014

Plus de 100 personnes ont été tuées, le 15 février dernier, dans le village à majorité chrétienne d’Izghe, situé au nord-est du Nigeria. Les hommes à l’origine de l’attaque appartiendraient à la secte islamiste Boko Haram, qui tente depuis plusieurs années d’instaurer un Etat islamiste dans le nord du pays (cf. Le Figaro).

« Soixante morts ont été enterrés et les autres doivent encore l'être », a déclaré le sénateur Ndume. « Les attaques (de Boko Haram) deviennent chaque jour plus fréquentes et plus meurtrières », a-t-il dit.
 
Selon un témoin qui a échappé au massacre, « les assaillants sont arrivés vers 21h30 à bord de six camions et pour certains en motos. Ils portaient des uniformes militaires. Ils ont demandé aux hommes de se rassembler à un endroit, et ils ont commencé à les taillader et les massacrer ».
 
« Le dernier massacre en date dans le nord du Nigeria ne me surprend plus parce que Boko Haram suit un schéma régulier visant à semer la terreur parmi la population », a indiqué à l’agence Fides Mgr Ignatius Ayau Kaigama, archevêque de Jos et président de la Conférence épiscopale nigériane. « Malheureusement, les autorités ont jusqu’ici échoué dans leur mission qui est d’assurer la paix et la sécurité aux Nigérians dans toutes les zones du pays ». A ses yeux, il existe des « groupes extérieurs au Nigéria » ou des « sympathies » pour ces groupes qui « rendent possible la poursuite de ces attaques ».
 
Pour en savoir plus : http://www.fides.org/fr/news/37155-AFRIQUE_NIGERIA_Entretien_avec_l_Archeveque_de_Jos_le_dernier_massacre_de_civils_ne_me_surprend_malheureusement_pas_Il_s_agit_d_un_schema_regulier_fait_pour_semer_la_terreur#.UwISdRwyC7p
 
 
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]