Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Education sexuelle : le site Ligne Azur piraté ?

Partager

Depuis le 3 février, le site destiné à accompagner les jeunes à propos de leur identité sexuelle est indisponible. Attaque malveillante ou nettoyage de ses contenus les plus contestés ?


06/02/2014

Alors que la fameuse « rumeur » sur la théorie du genre (cf. Aleteia – Théorie du genre à l’école : une « folle rumeur » ?) court toujours, une question agite Twitter depuis quelques jours : le site Ligne Azur, officiellement présenté comme « victime d’attaques malveillantes », tente-t-il de se refaire une virginité ?

Ce site polémique, recommandé par l’Education nationale pour accompagner les jeunes se questionnant sur leur identité sexuelle, est en effet indisponible depuis le 3 février dernier. La page d’accueil indique que des attaques ont rendu le site inaccessible et que les données hébergées ont été endommagées. Ligne Azur devrait bientôt ouvrir un site de présentation de son dispositif chez un nouvel hébergeur.

D’ici là, comme beaucoup le suggèrent, le site aura-t-il été nettoyé de tous ses contenus polémiques ?

« Si les théories du genre ne sont que des fantasmes agités par les forces sombres, pourquoi les sites d’associations comme la Ligne Azur, officiellement conviés à parler de sexualité dans les classes, sont-ils soudain devenus inaccessibles ? », interroge Guillaume Tabard dans Le Figaro (cité dans la revue de presse d’Europe1).

« Où est passé le site “Ligne azur” ? », se demande à son tour Sébastien Huyghe, Délégué général adjoint de l’UMP, sur le site de l’Union pour un Mouvement Populaire. « Le gouvernement veut-il faire disparaître les preuves de son implication dans la promotion du “genre” à l'école ? ». A ses yeux, « le gouvernement, pris la main dans le sac sur la théorie du genre, essaye désespérément de faire disparaître les pièces à conviction qui l’accusent »…

Il publie notamment une capture d’écran du site désormais inaccessible, évoquant un « éventail de possibilités » saisissant concernant la vie sexuelle. L’enfant – ou adolescent – est interpellé de la manière suivante : « J’ai été déclaré (état civil)… sexe masculin, sexe féminin », puis dans la colonne suivante : « Je me sens (identité de genre) : homme, femme, trans…), puis encore : « Ce que je fais (pratiques sexuelles) : masturbation, pénétration buccale, pénétration anale, vaginale, autre…). Voir sur ce thème l’intervention remarquée d’Eric Zemmour sur iTélé.

Rappelons que ce site recommandé par Vincent Peillon (cf. Lettre aux recteurs d’Académies de janvier 2013) diffusait il y a peu encore (cf. capture d’écran sur ce site), du matériel à portée clairement pornographique (cf. brochure « Tomber la culotte » aujourd’hui retirée du site, destiné aux femmes ayant des relations avec… des femmes).

Le Ministre de l’éducation nationale a accordé, en septembre 2012, un agrément national à l’association Sida Info Service, dont dépend Ligne Azur, afin de lui permettre d’intervenir dans les établissements scolaires (cf. Théorie du Genre).

Le 29 janvier dernier, les Associations Familiales Catholiques (AFC) ont annoncé avoir initié un recours devant le Conseil d’Etat contre la décision prise de soutenir le programme autour de la Ligne Azur, au nom même des raisons qui justifient la confiance que les pères et mères mettent leur confiance dans l’école : laïcité, intérêt général…