Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconActualités
line break icon

Pourquoi l’Église s’oppose-t-elle à la pratique des mères porteuses ?

Pierre-Olivier Arduin - Publié le 04/02/14

6 La pratique des mères porteuses n’est pas une modalité de l’adoption

Les parents adoptants viennent au secours d’un enfant déjà là et orphelin de ses deux parents naturels. Le choix magnifique de la paternité et de la maternité adoptives « n’est pas à l’origine de l’enfant. Il ne cause pas son existence. Il ne le fait pas fabriquer. Là se trouve toute la différence. Les parents adoptifs se situent dans une logique d’accueil d’une enfant déjà né. Ils ouvrent les bras et leur foyer à cet enfant au passé douloureux. L’enfant n’est pas construit par leur désir, mais reçu d’autrui, c’est-à-dire de ses parents disparus (…). Les parents adoptifs entrent ainsi dans une dynamique de participation à une histoire, à un dessein qui les dépasse et dont ils ne sont pas les premiers responsables 6». Avec l’adoption, on offre une famille à un enfant privé de famille, la société palliant au mieux une situation que personne n’envie à l’enfant ; avec la gestation pour autrui, on suscite en toute connaissance de cause ces difficultés au mépris de l’enfant. Catherine Dolto le dit avec force : « On peut souffrir de ne pas avoir d’enfants et l’adoption n’est pas toujours facile. Mais il y aura toujours des enfants à aimer, à soutenir, à accompagner, même sans lien de parenté génétique avec eux. Sans possession ». C’est bien cette fécondité là, exigeante mais source de joie, que montre l’Eglise toutes les fois où elle offre son discernement en matière d’assistance médicale à la procréation.

Références:

Cf. Donum vitae II, A, 3.

Sylviane Agacinski, Corps en miettes, Flammarion, p. 98.

Roger Henrion et Claudine Bergoignan-Esper, La gestation pour autrui, Bull Acad Natl Med 2009, tome 193, 10 mars 2009, n. 3.

Aude Mirkovic, A propos de la maternité pour autrui, Droit de la famille, Revue mensuelle Lexisnexis Jurisclasseur, juin 2008, p. 10.

Mgr Pierre d’Ornellas, Bioéthique. Propos pour un dialogue, Lethielleux/Desclée de Brouwer, 2009, pp. 77-78.

Aude Mirkovic, op.cit.
Benoît XVI, Deus caritas est, n. 5.

Institut européen de bioéthique, Les conventions de mères porteuses, 2006, Bruxelles.

Catherine Dolto, Mères porteuses : l’humanité de l’enfant en péril, Le Figaro, 20 décembre 2008.

La Croix, 26 juin 2008.

Myriam Szejer et Pierre Winter, Abandon sur ordonnance, Libération, 23 juillet 2008.

Olivier Bonnewijn, Ethique sexuelle et familiale, Editions de l’Emmanuel, Paris, 2006, p. 276.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Tags:
Bioéthiquemere porteusepma gpa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement