Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconActualités
line break icon

Zanzibar : Le jubilé des 150 ans du christianisme se déroule dans une atmosphère de persécution.

Aide à l'Eglise en Détresse (AED) - Publié le 24/01/14

Le diocèse de Zanzibar rend hommage aux premiers Spiritains qui débarquaient sur l'île il y a 150 ans. Dans un climat tendu du fait des extrémistes musulmans.

24/01/2014

Le 19 janvier dernier, le diocèse de Zanzibar a célébré le jubilé des 150 ans de la foi catholique sur l’île, en dépit d’une hostilité marquée de la part des musulmans extrémistes, qui supportent très mal la présence des 13.600 catholiques sur les îles d’Unguja et de Pemba, qui forment Zanzibar.

Au milieu du 19e siècle, le français Francis Libermann avait encouragé les missionnaires partis pour les régions d’outre-mer à ne pas craindre les obstacles et à demeurer dans la foi. Il est considéré comme le second fondateur la Congrégation des Spiritains, qui a apporté la foi à Zanzibar en 1860. À l’époque, le Sultan Sayyeid Majid bin Saïd les avait accueillis à bras ouverts.
La situation a, hélas, bien changé depuis, et malgré le fait que les initiatives caritatives de l’Église bénéficient à toute la population, musulmans inclus, ces derniers ont souvent bien des difficultés à tolérer la présence des chrétiens, qui représentent 1% de la population dans cette partie de la Tanzanie.

L’agression d’un prêtre catholique aspergé d’acide puis brûlé en septembre 2013 n’avait déjà pas manqué de mettre la communauté chrétienne en état d’alerte, d’autant que l'événement n'est en rien isolé. Mgr Augustine Shao, lui-même Spiritain, et qui dirige le diocèse depuis 1997 a dit sa préoccupation : « Cela suscite de la peur chez moi, les prêtres, les religieux et les membres de la paroisse. Nous vivons comme si nous étions des criminels recherchés. Il est assez triste qu’aucun des agresseurs n’ait été arrêté par la police, alors que cet acte criminel a eu lieu en plein jour, sur la place du marché. »

En mai 2012 déjà, l’église paroissiale de Mpandae avait été incendiée par un groupe d’assaillants, laissant endommagées plusieurs parties du bâtiment.
Les autorités de Zanzibar condamnent désormais les extrémistes, toutefois la situation demeure confuse et tendue.

Plus d'informations sur le site d'AED: http://www.aed-france.org/actualite/zanzibar-jubilee-des-150-ans-de-la-foi-face-aux-islamistes-radicaux/

ST

Tags:
persécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement