Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
home iconÉglise
line break icon

Unité des chrétiens: l’œcuménisme 50 ans après Vatican II

Gaëlle Bertrand - Publié le 24/01/14


décretUnitatis Redintegratio statue que le chemin vers l’unité des chrétiens va de pair avec « la conversion des cœurs ». De l’humilité, de la générosité et de la charité naîtra alors de cette « conversion intérieure », nécessaire à l’amorce d’un dialogue fécond entre chrétiens.

A cet égard, le dialogue doit aussi être entretenu avec respect et bienveillance. Il s’agit en effet de collaborer entre chrétiens dans le but d’« estimer à sa juste valeur la personne humaine », de « promouvoir la paix », de poursuivre « l’application sociale de l’Évangile », de développer « les sciences et les arts dans une atmosphère chrétienne » et d’apporter des « remèdes de toutes sortes contre les misères de notre temps ».

Le travail œcuménique implique par ailleurs les laïcs et les consacrés de la même façon, chacun selon les facultés qui lui ont été données. Nous comprenons alors la nécessité de la formation théologique et historique. La formation de nos prêtres est donc essentielle pour transmettre avec exactitude la vérité révélée du Christ. « C’est de la formation des prêtres que dépendent surtout la nécessaire éducation et formation spirituelle des fidèles et des religieux » nous dit Vatican II.

Le Concile nous invite enfin à la prière pour l’unité des chrétiens. Il est d’ailleurs conseillé de prier conjointement avec nos amis séparés de Rome, tout en retenant que « c’est l’autorité épiscopale locale qui doit prudemment donner des instructions ». La prière commune apparaît comme « un moyen efficace de demander la grâce de l’unité ».

Les différentes scissions avec l’Église catholique

La dernière partie du décret œcuménique du Concile Vatican II revient sur les différentes scissions qui ont affecté l’Église catholique au cours des siècles. L’analyse se fait en deux temps.

Vient tout d’abord la question de l’Orient. « Il y a en Orient plusieurs Églises particulières ou locales, au premier rang desquelles sont les Églises patriarcales ». Le décret rappelle que l’Église latine a beaucoup puisé dans les richesses de l’Église orientale en matière de liturgie, de la tradition spirituelle et du droit. Le développement des monastères en Occident nous vient par exemple de l’Orient. De même, les orientaux accordent à Marie une dévotion admirable. C’est d’ailleurs en Orient que s’est tenu le Concile œcuménique d’Ephèse proclamant celle-ci comme la «Très Sainte Mère de Dieu ».

La recherche d’unité avec les Églises d’Orient ne peut donc se faire qu’en comprenant leur histoire particulière. Cette dernière commence dès les premières années du christianisme. Ainsi, « l’héritage transmis par les Apôtres a été reçu de manières diverses et, depuis les origines mêmes de l’Église, il a été expliqué de façon différente selon la diversité du génie et des conditions de vie. »  
Le Concile recommande aux catholiques d’apprendre à connaître les richesses d’Orient pour une communion toujours plus fructueuse. Remarquons toutefois qu’ « il n’est pas du tout contraire à l’unité de l’Église qu’il y ait diversité des mœurs et des coutumes, ainsi qu’il vient d’être mentionné ; une telle diversité ajoute même à sa beauté et est une aide précieuse pour l’accomplissement de sa mission ».

Vient ensuite la question de l’Occident. Les scissions y ont débuté à la fin du Moyen-Age. Ces « Églises et communautés ecclésiales » sont très différentes entre elles. Il est donc important de les considérer individuellement. Elles ont en revanche de grandes divergences avec l’Église catholique, en termes d’« interprétation de la vérité révélée » et de magistère apostolique.
Ces églises et communautés vouent cependant une grande dévotion aux Saintes Écritures. « La vie chrétienne de ces frères se nourrit de la foi au Christ, elle bénéficie de la grâce du baptême et de l’écoute de la Parole de Dieu ». Dans le Christ se trouve notre union.

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Concile Vatican IIoecumenismeunite des chretiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
3
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
4
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
5
Ange gardien
Isabelle Cousturié
La prière à son ange gardien pour déjouer le mal
6
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
7
WOMAN
Anna Ashkova
Une prière à lire dès le réveil pour offrir sa journée à Dieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement