Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
home iconActualités
line break icon

Hollande au Vatican : 10 catholiques disent leurs attentes

ALAIN JOCARD

DirectMatin - Publié le 23/01/14

Le président de la République est attendu le 24 janvier pour une visite privée auprès du pape François. Pour les catholiques de France, cette rencontre est particulièrement attendue dans un contexte troublé. Un article de Direct Matin.


Le président de la République est attendu vendredi matin pour une visite privée auprès du pape François. Pour les catholiques de France, cette rencontre est particulièrement attendue dans un contexte troublé.

Mariage pour tous, Roms, profanations, IVG, euthanasie, théories du genre, laïcisme… Les sujets de confrontation et d'échanges entre l'Eglise catholique et le pouvoir ne manquent pas depuis la prise de fonctions de François Hollande en 2012.
Autant dire qu'à l'occasion de cette première rencontre entre le chef de l'Etat et le pape François, les catholiques venus de tous les horizons ne manquent pas de suggestions et d'espérances. DirectMatin.fr a demandé à dix personnalités, aux regards différents, ce qu'ils attendaient de cette visite.

>>> Père Pierre Amar, 40 ans, prêtre dans les Yvelines, rédacteur du Padreblog
(DR)
"Une visite au Vatican est une échéance inévitable pour tous les Présidents de la République. Remplie d’une sagesse de 2.000 ans, l’Eglise a des choses à dire, des propositions à faire, des espérances à partager. François Hollande sait-il qu’il va rencontrer un géant ? En six mois, le Pape s’est placé au cœur des préoccupations du monde ! Devant sa bonté, son sourire désarmant et sa soif de Vérité, notre président pourrait vraiment être touché par la grâce …".

>>> Philippe Ariño, 33 ans, essayiste catholique homosexuel. Dernier ouvrage paru : « L’homosexualité en vérité » (Frédéric Aymard Editeur). Animateur du site "Araignée du désert"
(© JEAN-BAPTISTE BONOVIA)
"Je n’attends qu’une chose : que le Pape dénonce le « mariage pour tous ». Cette loi, sous ses apparences gay friendly, est homophobe car elle a instrumentalisé les personnes homos sans régler leur situation concrète, et a remplacé les « Droits de l’Homme » par les « droits des homos et des hétéros ». Ce manque de reconnaissance des personnes dans leur unité est très grave pour l’avenir des familles et pour notre avenir à nous personnes homos".

>>> Soeur Nathalie Becquart, 44 ans, Xavière, directrice du Service national Jeunes de la Conférence des Eveques de France
(DR)
« Qu’attendre de cette première rencontre ? Sans doute qu’au-delà d’une dimension première politique et protocolaire sur des dossiers importants, il se passe aussi quelque chose de l’ordre d’une rencontre d’homme à homme qui puisse aider le président français à prendre de bonnes décisions pour le service du bien commun… et pourquoi pas aussi pour sa vie personnelle ! ».

>>> Père Cédric Burgun, 34 ans, prêtre du diocèse de Metz et membre de la communauté de l’Emmanuel. Dernier ouvrage paru : «  Et si on se mariait ? », avec B. Lucereau (éd. de l’Emmanuel), animateur du blog « Libres Propos ».
(© JEAN-BAPTISTE BONAVIA)
"Il y a une véritable crise de confiance qui s’installe ; et nous avons besoin de retrouver, à travers cette rencontre, une certaine écoute de la part du politique. Beaucoup de catholiques se sentent déconsidérés et discrédités par un certain type de discours : avons-nous encore notre place dans les débats de notre pays ? Telle est la question qui se pose par cette rencontre".

>>> Philippe Clanché, 45 ans, journaliste religieux à Témoignage Chrétien, animateur duBlog de Cathorêve
(DR)
"Les catholiques désirent que le Président reconnaisse l'utilité de l'Eglise catholique. Au niveau diplomatique, la place singulière du Saint-Siège peut aider au règlement des dossiers brûlants – Proche-Orient, Afrique – qui sont au menu vendredi. Sur les sujets de société, comme la fin de vie, la République laïque doit écouter, avec d'autres, la position catholique".

>>> Philippe de Lachapelle, 58 ans, directeur de l’Office chrétien des personnes handicapées(OCH)
 (DR)
"C'est que ce soit une rencontre précisément, sans protocole et sans témoin… Une rencontre de deux personnes qui partagent leur responsabilité, leur fragilité, leur questionnement, leur humanité, leur espérance… Une rencontre ou prévaudraient la bienveillance sur la peur, l'écoute sur la force… La vérité sur l'apparence, la personne sur la fonction… Une rencontre juste humaine…".

>>> Christine Lagrange, 53 ans, animatrice réseau pour Les Poissons Roses, courant chrétien engagé sein du Parti Socialiste
(DR)
"Que François Hollande se laisse toucher par la parole d’autorité de celui qui se présente comme l’humble serviteur des sans voix… Il part à Rome bien entouré, de ses amis et conseillers chrétiens, de François Soulage, président du Secours Catholique. Tous sont à même de témoigner de la force subversive du christianisme, quand le “chacun pour soi” devient force et proposition de loi".

>>> Ludovine de La Rochère, 43 ans, cofondatrice de "La Manif pour Tous"
(KENZO TRIBOUILLARD / AFP)
"D’un côté, François Hollande a fait voter la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe en refusant tout dialogue avec des millions de Français. De l’autre, le pape François est le représentant d’1,5 milliard d’hommes et de femmes. Ses forces sont l’amour du dialogue, l’écoute, le respect de l’autre. Nous attendons donc que François Hollande change de posture, qu’il soit à l’écoute du peuple. Le pape François peut l’y aider". 

Erwan Le Morhedec, 38 ans, avocat en droit des affaires, blogueur sur "Koztoujours"
(DR)
"Alors que sa politique va systématiquement à l’encontre de préoccupations sociales fondamentales des catholiques, dans un climat d’hostilité évidente, cette visite de François Hollande a pour caractéristique essentielle d’intervenir à deux mois d’un scrutin électoral. J’attends qu’il me surprenne. Je le serais s’il mettait en accord cette main tendue opportuniste et ses actes".

Mgr Bernard Podvin, 53 ans, porte-parole de la Conférence des Eveques de France
(© CIRIC)
"Les catholiques sont divers, ils aiment le Pape François. Ils sont très actifs face aux réalités sociales parfois difficiles de la France et de la planète. La moindre des choses serait de reconnaître leur contribution aux choix de société. Ni laïcisme, ni communautarisme ! Citoyens  à part entière respectés".

Tags:
François HollandePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
2
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
3
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
4
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
5
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement