Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 juillet |
Saint Samson
home iconActualités
line break icon

Pourquoi participer à la Marche pour la Vie, dimanche 19 janvier à Paris ?

Isabelle Cousturié - Famille Chrétienne - En marche pour la Vie - Publié le 18/01/14

Marcher pour la famille et marcher pour la vie, c’est le même combat ! Un combat que soutient le pape François dans un message aux organisateurs. Virginie Mercier, porte-parole de la Marche pour la vie, lance un dernier appel à la mobilisation.

18/01/2014

«  Le Pape François a apporté son soutien à la Marche pour la vie organisée dimanche à Paris  rapporte Radio Vatican. C’est le nonce apostolique, Mgr Luigi Ventura, qui l’indique dans un courrier aux organisateurs. Le Saint-Père a été informé de cette initiative en faveur du respect de la vie humaine et il réaffirme la nécessité de maintenir vive l’attention pour ce sujet si important.» 

Un an et une semaine après la première grande Manifestation nationale contre le « mariage pour tous », et les deux grandes mobilisations européennes réussies – l’initiative citoyenne Un de nous qui s’oppose aux financements de programmes européens détruisant des embryons humains, et la mobilisation contre le rapport Estrela – le moment est encore une fois venu de participer nombreux et nombreuses à la Marche pour la vie, dimanche 19 janvier, Place Denfert-Rochereau, à Paris.

Car, comme le clamait à la Marche pour la vie 2012 Cécile Edel, fer de lance du combat en faveur de la vie humaine : « marcher pour la famille et marcher pour la vie, c’est le même combat ! »

Objectif de cette marche de dimanche : mettre l’Espagneà l’honneur et saluer le courage de son gouvernement, qui ne craint pas de secouer l’omerta qui règne sur les questions de droit à la vie des enfants à naître, (cf. Aleteia), et protester contre deux amendements modifiant la loi Veil, présentés le lendemain à l’Assemblée nationale.

« On veut étendre le délit d’entrave à l’avortement et nous empêcher d’aider les femmes enceintes en difficulté » alerte Virginie Mercier, porte-parole de la Marche pour la Vie. Dans un entretien à Famille Chrétienne (Vidéo ci-dessus), elle insiste sur l’urgence nationale et internationale de la Marche de dimanche, et tout particulièrement sur l’enjeu que représente le projet de loi débattu dès le lendemain à l'Assemblée nationale en première lecture.  « Le projet de loi qui va se jouer dès le 20 janvier à l’assemblée nationale est excessivement grave, dit-elle,  «  puisqu’il vient menacer la liberté d’expression » et avec elle toute « l’information dissuasive à l’avortement ».

Virginie Mercier salue au passage « l’audace » de l’Espagne qui,  en revenant  sur ses dispositions de l’avortement et en venant limiter les avortements eugéniques,  s’inscrit « dans un grand progrès humain ». « Si l’Espagne l’a fait », dit-elle, les français aussi peuvent le faire.

Dans son discours du 13 janvier dernier aux ambassadeurs accrédités près le Saint-Siège, le Pape François n'a pas hésité à qualifier « d’horreur l’avortement », la suppression des enfants à naître, et parlé de culture du déchet. La porte-parole de la Marche pour la vie renvoie quant à elle les chrétiens à leur « forte responsabilité » de venir dire à la Marche de dimanche qu’« il y a bien vie humaine dès la conception et que  nous devons en avoir conscience et ne pas accepter que cette vie soit supprimée ».

« Cette manifestation est nécessaire. La Marche pour la vie est une cause juste », encourageait il y a quelques jours de cela Mgr Guy de Kerimel dans Famille Chrétienne. Le projet incriminé est selon lui «  la preuve d’une idéologie de plus en plus déconnectée de la réalité : supprimer la notion de détresse revient à nier la réalité de ce que vivent bon nombre de femmes qui avortent ». Appelant les pouvoirs publics à «  prendre conscience qu’on ne peut favoriser les libertés individuelles en s’appuyant sur une vision étriquée de la personne », l'évêque de Grenoble-Vienne pose clairement la question : « comment se fait-il qu’un enfant à naître devienne un gêneur ? »

Tags:
Avortementmarche pour la vie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
6
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement