Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconÉglise
line break icon

Réforme de l’Eglise : prix régulés pour les causes des saints

Isabelle Cousturié - Publié le 16/01/14

Le pape François impose une « grille tarifaire » de référence pour les béatifications et canonisations : toutes les causes doivent avoir des chances équitables d’aboutir.

16/01/2014

Moins de dépense et plus de justice… pas un jour ne passe sans que le pape François ne s’exprime ou n’agisse en ce sens depuis le début de son pontificat. Et la mesure voulue par le Souverain Pontife est pour le moins inédite : la mise en place d’une « grille tarifaire de référence » pour les causes de canonisation visant à limiter les dépenses et garantir l'égalité entre les différents dossiers.

Cette nouvelle disposition, déjà entrée en vigueur,  a été communiquée aux postulateurs et aux auteurs de causes de canonisation. La Congrégation pour les causes des saints précise qu’elle est le « fruit d’un travail de collaboration avec les différents postulateurs qui ont répondu positivement à la demande du Saint-Siège de présenter un compte-rendu de leurs dépenses ».

Instituée dans un souci de « sobriété et d'équité », cette mesure permettra de rééquilibrer les accès aux différentes causes, et pour certaines de pouvoir les poursuivre jusqu’au bout. 

En effet, ouvrir une cause en béatification ou canonisation, c’est ouvrir un procès complexe. Un procès canonique en deux étapes (diocésaine et pontificale) qui dure très longtemps, généralement deux-trois ans, nécessitant  l'intervention de nombreuses personnes, d’experts et de médecins quand il s’agit de reconnaître un miracle, et de frais non négligeables de déplacement et de séjour.

Coût et longueur de procédure finissent donc par générer des inégalités : les plus riches sont favorisés pour faire aboutir la cause d'un saint. À l'inverse, une enquête de sainteté d'un prêtre ou d'un laïc dans un pays pauvre, a peu de chances d'aboutir, sauf si elle est appuyée et aidée financièrement par des soutiens occidentaux riches et puissants. (Le Point)

En annonçant cette nouvelle mesure, le Préfet de la Congrégation pour la cause des saints, le cardinal Angelo Amato, a encouragé les dons pour aider au financement des « causes plus pauvres », soulignant que le pape François souhaitait « la mise en valeur de la sainteté de prêtres et de laïcs ».

Depuis son élection en mars 2013, le Souverain Pontife met peu à peu fin à certains privilèges.  En moins de deux  semaines c’est la troisième décisions qu’il prend : limiter l’octroi du titre de monseigneur (Aleteia du 8 janvier), rééquilibrer le choix des cardinaux afin qu’ils couvrent tous les continents (Aleteia  du 13 janvier), et maintenant réguler les accès aux béatifications et canonisations.

Tags:
béatification et canonisationPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement