Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 14 avril |
Saint Asicus
home iconÉglise
line break icon

Pape François en Terre Sainte : de grandes attentes !

Famille Chrétienne - ZENIT - Publié le 13/01/14

Le patriarcat Latin de Jérusalem confie sa joie et ses attentes avant la visite du Pape dans un climat de crise aigüe pour toute la région.

13/01/2014

Depuis l’annonce de la prochaine visite du pape François en Terre Sainte, du 24 au 26 mai 2014, évêques et représentants des différentes communautés catholiques de la région  n’hésitent pas à faire connaître leur joie et leurs espoirs.

« Si Dieu le veut, j’accomplirai un pèlerinage en Terre Sainte. Le but principal sera de commémorer la rencontre historique entre le Pape Paul VI et le Patriarche Athénagoras qui eut lieu le 5 janvier, il y a exactement 50 ans aujourd’hui. Je ferai trois étapes : Amman, Bethléem et Jérusalem », avait annoncé le pape à l’angélus du dimanche 5 janvier dernier.

Après un premier communiqué de l’Assemblée des ordinaires catholiques de Terre Sainte faisant part de leur joie et confiance que « cette visite ne sera pas seulement un événement international mais sera surtout un message d’amour et de fraternité pour tous les habitants des pays visités » ( Aleteia), le patriarche latin de Jérusalem , Mgr Fouad Twal, fait un tour d’horizon de la situation des chrétiens en Terre Sainte et confie ses attentes personnelles à Jean-Claude Bésida pour Famille Chrétienne :

« Cinq ans après la visite de Benoît XVI (2009), la situation s’est aggravée avec le printemps arabe et la guerre en Syrie, qui a entrainé le déversement de milliers de réfugiés syriens en Jordanie. Pour le patriarche « le Saint-Père est probablement la seule personnalité internationale qui ait quelque crédibilité auprès des chrétiens de Terre sainte », et avec l’aide de leurs prière,  sa visite peut avoir un impact « sur les cœurs de tous » dans toute la région.

Mgr Fouad Twal se dit frappé par la simplicité du Pape : « Il nous invite à redevenir la première communauté chrétienne, à rompre le pain. Il nous invite à revenir à cette première communauté de Jérusalem, pour être plus franchement au niveau de l’Évangile, évangile de simplicité et d’amour, sans trop de discours ».

Comment ne pas dire au pape François quand il arrivera sur leur sol : Vous êtes ici chez vous ! 

C’est ce que Mgr Fouad a bien l’intention de lui dire, et avec lui tous les chrétiens qui sentent sa grande proximité à leur égard : « Je l’ai déjà rencontré à Rome avec tous les patriarches du Moyen-Orient, et j’ai senti qu’il était proche des chrétiens de Terre sainte. À plusieurs reprises déjà, il a demandé de prier pour nous ».

Même appréciation de l’évêque du patriarche latin de Jérusalem, Mgr Shomali, dans un entretien à ZENIT : « La communauté chrétienne aime beaucoup ce pape, en particulier pour ses gestes et ses paroles envers les pauvres et le Moyen Orient. Les chrétiens en Terre Sainte ont été impressionnés par la veillée de prière pour la paix en Syrie, à laquelle nous nous sommes unis intensément (7 septembre 2013,). Le Saint-Père, donc, sera bien accueilli… »

 Grandes sont les perspectives de la visite du pape François : au niveau œcuménique, les représentants de l’Eglise catholique espèrent une ouverture avec les orthodoxes, et un dialogue plus intense avec l’islam et le judaïsme : « qu’il porte des fruits et qu’il encourage plus de respect mutuel », déclare Mgr Shomali. « Que les liens avec les orthodoxes se resserrent : nous sommes de bons amis, mais nous ne sommes pas encore unis », déclare Mgr Fouad Twal.

Leur message à la veille de cette visite: que tous prient pour la bonne issue de ce pèlerinage  car comme dit le Pape : « C’est la prière qui rend un acte fructueux ».

« François est un grand communicateur et il a du succès, parce qu’il prie beaucoup. Nous devons donc le soutenir par la prière, afin que son voyage en Terre Sainte produise les fruits espérés pour lui et pour nous tous », conclut Mgr Shomali.

L’intégralité de ces interviews :

Sur Famille Chrétienne : «  Mgr Fouad Twal : Le pape François attend que nous revenions à la simplicité de l’Évangile » 

Sur  ZENIT: « Terre Sainte : le pape messager de paix et dialogue ».

I.C

Tags:
Terre sainte
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement