Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Venezuela : le niveau de violence record condamné par la conférence des évêques

zkuovhsnn4zwwo088yae7bbuhgjenbg6pkv1-_v7atofywnzq4spt0eextgyks7w74pqyf-3b7rjobukujge8nkbobs.jpg

GERALDO CASO

Macky Arenas - aleteia - publié le 10/01/14

Le pays affiche les taux de violence les plus élevés du subcontinent américain

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Monseigneur Diego Padrón, président de la Conférence épiscopale du Venezuela (CEV), a déclaré que le pays détenait le niveau de violence le plus élevé du continent américain et que, lié à cela, de nombreux ménages ressentent de la tristesse face à la perte d’un proche. D’après lui, « la violence continue à être l’un des fléaux du Venezuela ».

Lors de son discours d’ouverture de la conférence épiscopale vénézuélienne, le 7 janvier dernier, Mgr Diego Padrón a relevé différents éléments. Tout d’abord, à propos du paysage ecclésial, il a mis l’accent sur l’arrivée du Pape François (notamment sur sa première exhortation apostolique et ses directives données lors du Conseil épiscopal latino-américain) et sur la mission continentale.

Ensuite, il a rappelé le Congrès missionnaire américain qui s’est déroulé à Maracaibo. Ce Congrès a en effet donné un regain d’énergie aux efforts missionnaires sur le continent ainsi qu’aux Journées mondiales de la jeunesse au Brésil.
Passant à la scène nationale, le président de la CEV a évoqué la situation de crise et la peur dans laquelle vivent les Vénézuéliens. Il a de même pointé du doigt les problèmes sociaux que le gouvernement n’a toujours pas résolus et le manque de nourriture, notamment les aliments essentiels, dont souffre la population. Puis, il a abordé le problème de la corruption en politique et des affrontements entre les différents partis.

Mgr Diego Padrón a également jugé positive la rencontre qui s’est tenue entre le président de la République et les députés de l’opposition, même s’il reste des prisonniers politiques et qu’aucun dialogue n’a véritablement été lancé, ni de pardon sincère initié, entre les partis.
Enfin, l’archevêque a fait référence à la préparation du 150ème anniversaire de la naissance du serviteur de Dieu, José Gregorio Hernandez, et a signalé l’implication de la CEV dans cet événement historique, culturel et religieux.

Article traduit de l’édition espagnole deAleteiapar Gaëlle Bertrand

Tags:
violence
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement