Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 juillet |
Saint Samson
home iconÉglise
line break icon

Pape François : le pasteur de l’Eglise veut moins de « Monseigneurs »

Uncredited

Isabelle Cousturié - Radio Vatican - Publié le 08/01/14

Le Souverain Pontife l’a décidé : un prêtre séculier ne pourra plus être élevé au rang honorifique de « Monseigneur ». Ce titre demeure toutefois pour les évêques et des prélats de la Curie.

08/01/2013

Le pape François vient de franchir un nouveau pas dans le processus de réforme  visant à dépouiller l’Eglise de toute  mondanité et tentation carriériste. Il a supprimé purement et simplement le titre honorifique  de « Monseigneur » décerné à des prêtres séculiers (c’est-à-dire rattachés à un diocèse) ni moines ni religieux)  et le remplaçant par celui de « Chapelain de sa Sainteté le Pape » qui ne sera attribué qu’aux plus de 65 ans et particulièrement méritants.

La Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège a envoyé une lettre circulaire aux nonciatures pour qu’elles en informent les épiscopats.

Selon des précisions de Radio Vatican, l’appellation « Monseigneur » continuera d’être liée à certaines charges importantes, comme celles des évêques et des vicaires généraux des diocèses. Aucun changement en revanche pour la Curie romaine où les titres et qualificatifs de « monseigneur» sont liés à certaines charges et au service requis.

Pas de changement non plus en ce qui concerne les décorations pontificales prévues pour les laïcs.

En prenant cette décision, le Pape François poursuit la réforme introduite par Paul VI en 1968, suivant le Concile de Vatican II, relève Gérard O’Connell pour Vatican Insider.

Avant la réforme de Paul VI, il y avait 14 grades de « Monseigneur »,  il les a réduits à trois, toujours en vigueur : protonotaire apostolique, prélat d’honneur de Sa Sainteté et chapelain de Sa Sainteté le Pape. Reconnaissances accordées par le pape sur proposition de l’évêque local, pour récompenser des pasteurs dont les services se sont avérés particulièrement précieux pour l’Eglise.

Il semblerait que certains évêques avaient tendance à utiliser ce titre comme un moyen pour récompenser les prêtres fidèles à leur personne. Après la décision du pape François, les choses vont changer. Celle-ci n’est pas rétroactive, donc ceux qui ont déjà leur titre de « Monseigneur » le resteront.

Les titres originaux remontent au pontificat du Pape Urbain VIII (1623-1644).

Tags:
Catholiquesaint siegeVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
6
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement