Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Loi Taubira : Les Français désapprouvent et les anti-mariage gay ne lâchent rien !

© La manif pour tous
La Manif Pour Tous déploie le drapeau de 600m2 Place Vendôme, lieu emblématique des Sentinelles, pour redire au gouvernement sa détermination.
Partager

Huit mois après son adoption, une majorité de Français se déclarent « plutôt défavorables » au « mariage pour tous ». Et la prochaine « manif pour tous », le 2 février, sera européenne.


C’est un sondage BVA pour le Parisien et iTélé que cite Valeurs Actuelles : huit mois après l’adoption de la loi Taubira, 50 % des Français y sont « plutôt défavorables », contre 48 % « plutôt favorables ». « Le clivage droite-gauche reste très net : 81 % des sympathisants de gauche y sont “plutôt favorables”, 78 % des partisans de droite penchent du côté “défavorable” ».

« Ce qui n’empêche pas le gouvernement – rapporte Valeurs Actuelles – de continuer à semer la confusion sexuelle, comme le prouve le choix du film Tomboy (l’histoire d’une petite fille qui se fait passer pour un garçon) comme support pédagogique auprès des élèves de CE2, CM1 et CM2 (cf. Aleteia). Un entêtement qui devrait grossir les rangs des différentes manifestations prévues pour ce début d’année : “marche pour la vie” du 19 janvier, “jour de colère” du 26 janvier, “manif pour tous” du 2 février ».

Les Français sont donc encore nombreux à ne « rien lâcher », alors que La Manif Pour Tous continue son combat en organisant la grande manif européenne du 2 février. Paris, Madrid, Bruxelles et Rome seront au rendez-vous… Retrouvez ici toutes les infos pratiques pour la grande manifestation parisienne.

D’autres ne désarment pas… On apprend par exemple par Le Figaro que la commune de Fontgombault dans l’Indre a pris une délibération contre le mariage homosexuel. Le Tribunal administratif de Limoges a été saisi. Une requête en annulation a été déposée le 19 décembre par la préfecture de l'Indre contre cette délibération.

« Dans ce texte, le conseil municipal refuse explicitement de procéder à un mariage entre deux personnes de même sexe. Ils invoquent "qu'il existe une loi naturelle, supérieure aux lois humaines" car "ces personnes, quelle que soit leur dignité d'êtres humains, qu'il y a lieu de reconnaître par ailleurs, sont radicalement incapables de procréer un être humain qui soit issu de cette union". La délibération indique aussi que dans le cas où le maire et ses adjoints seraient contraints de célébrer des unions entre personnes de même sexe, ils démissionneraient immédiatement ».

Pendant ce temps-là, aux Etats-Unis, le mariage gay a été suspendu dans l’Utah… « Fin décembre, l'Utah a fait appel à la Cour suprême pour suspendre une décision de justice qui a déclaré "inconstitutionnelle" une loi de 2004 interdisant le mariage entre personnes de même sexe », explique Europe 1. « Cette décision avait de fait légalisé le mariage gay en Utah, comme dans 17 autres Etats américains ».

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]