Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’arme chimique du diable : l’oubli

Partager

L’important pour le diable, c’est que nous ne portions pas de fruit pour le Royaume. Donc il cherche à nous endormir : « Bonne nuit, les chrétiens ! »

L’important pour le diable, c’est que nous ne portions pas de fruit pour le Royaume. Donc il cherche à nous endormir : « Bonne nuit, les chrétiens ! »
 
Dans le dernier chapitre de son livre Manuel de combat spirituel (à paraître le 24 janvier), Alain Noël, cofondateur avec sa femme Danielle, du Monastère invisible* évoque la possibilité qui nous guette dans nos vies d’oublier des choses fondamentales et de passer, comme certains, toute notre vie en ayant oublié des pans entiers de notre existence.

Il ne s’agit pas ici de maladie, mais bien d’une arme chimique du diable qu’il utilise afin de nous faire oublier les marques et les signes que nous avons eus, souvent dans l’enfance, du contact avec Dieu Notre Père.

Toute la Bible nous invite à nous garder d’oublier. Ainsi il existe des moyens pour éviter d’être frappé par l’oubli et de passer ainsi à côté de sa vie.

*Le Monastère Invisible :
Sans murs ni clocher, le Monastère Invisible rassemble celles et ceux qui portent le souci des vocations sacerdotales et religieuses. Ce réseau de prière est soutenu par les services diocésains des vocations. Messe, lecture et méditation de la Parole de Dieu, adoration du Saint Sacrement, chapelet, chemin de Croix, Liturgie des Heures, oraison ou temps de prière personnelle, offrande d’un temps de la journée, offrande d’une souffrance…sont quelques-unes des façons de participer à la vie du Monastère Invisible.
 Au sein de l’Eglise catholique, le monastère invisible est animé par la Fraternité sainte Croix implantée à Etampes (Essonne). Mgr Michel Dubost,  évêque d’Evry-Corbeil Essonne, a accueilli  cette fraternité dans une maison appartenant au diocèse afin d’y fonder un lieu de prière et de rayonnement spirituel.
La vocation de la fraternité est d’annoncer la bonne nouvelle du Christ ressuscité par l’animation du monastère invisible sur internet, le livre, la prédication de retraites et la formation spirituelle.
Les fondateurs de cette fraternité sont Alain et Danielle Noël. Il y a plus de 30 ans, ils avaient pris la décision que, lorsque leurs enfants seraient grands, ils entreraient dans une forme de vie monastique, renouant ainsi avec une antique tradition de l’Eglise.
Depuis de nombreuses années ils vivaient dans leurs activités professionnelles et familiales comme «les moines intérieurs d’un monastère invisible».
C’est cette attitude spirituelle qu’ils se proposent d’encourager maintenant par ce site : « Vivre dans le monde en n’étant plus de ce monde »  (Saint Jean 17, 16).
Tous deux sont éditeurs depuis plus de 20 ans. Alain Noël a entre autres fondé les Presses de la Renaissance en 1997. Il en a été le président jusqu’à la création de la fraternité sainte Croix. Il y est toujours éditeur.
Dans les années 80, Alain et Danielle Noël ont également étudié la théologie aux facultés catholiques de Lyon.
La fraternité vit au quotidien au rythme de la prière monastique en communion avec toute l’Eglise par la liturgie des Heures  (laudes, sexte, vêpres et complies). 

Voir la vidéo de la conférence d’Alain Noël :

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]