Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Prier avec le pape François : pour remettre l’homme au centre de l’économie

gp7ufguh3bjtexgnytntrb-sap4gce9dqt-b5bxkg5wnrencwkqbordwfkp9nutps0zdarfvujcn8eq45hsn8ezhxxca.jpg

Isabelle Cousturié ✝ - Apostolat de la prière - publié le 02/01/14

L’intention de prière universelle pour ce mois de janvier 2014 est centrée sur le développement économique, aujourd’hui dominé par l’exclusion et la disparité sociale.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

02/01/2014

Chaque mois, le Saint-Père confie deux intentions de prière : une intention universelle et une intention missionnaire. Aleteia en fait écho en partenariat avec l’Apostolat de la prière, l’association  chargée de diffuser les intentions du pape.

En ce mois de Janvier 2014, le pape François demande aux fidèles de prier tout particulièrement   pour les responsables politiques et économiques afin  que « soit promuun authentique développement économique, respectueux de  la dignité de tous les hommes, et de tous les peuples » … avant qu'il ne soit trop tard, commente le Père Frédéric Fornos, sj. Directeur National de l'Apostolat de la Prière. Il faut dire « non à une économie de l'exclusion et de la disparité sociale », pour  sortir de l'indifférence face à une culture qui nous anesthésie et qui réduit l'être humain à « un bien de consommation, qu'on peut utiliser et ensuite jeter».

« Une telle économie tue », dit le pape dans son exhortation apostolique « Evangelii Gaudium », et il ajoute : « Il n'est pas possible que le fait qu'une personne âgée réduite à vivre dans la rue, meure de froid ne soit pas une nouvelle, tandis que la baisse de deux points en bourse en soit une. Voilà l'exclusion. On ne peut plus tolérer le fait que la nourriture se jette, quand il y a des personnes qui souffrent de la faim. C'est la disparité sociale » (n°53 Evangelii Gaudium). 

Ces paroles fortes, relève le Père Fornos dans son édito « En économie, remettons l’humain au centre », sont celles d'un pasteur qui prend soin des plus faibles, un pasteur scandalisé par les dysfonctionnements d'une économie qui est à l'origine d'injustices, de misère et de souffrance.

Cette première intention générale de l’année  invite donc à une relecture de ces paroles, une invitation à répondre à son appel : « Je vous exhorte à la solidarité désintéressée et à un retour de l'économie et de la finance à une éthique en faveur de l'être humain. » (n°58), qui est l’appel de l’Evangile.

Le pape n'est pas un économiste, bien sûr – et il ne propose aucun modèle alternatif – ce n'est pas son rôle. Mais d'autres le font. Comme Gaël Giraud, jésuite, chercheur en économie au CNRS, qui met en lumière «l'illusion financière», consistant à croire que seuls les marchés financiers sont capables d'apporter une prospérité durable, et qui propose une sortie de crise à travers une « transition écologique », véritable projet de société. Lire

Le Père Fornos rappelle que prier dans cette intention n'est pas réciter des textes ou des formules ou rechercher un bien-être intérieur, c'est avant tout entrer dans une relation personnelle avec Jésus-Christ, au plus proche de son cœur. C'est ouvrir son cœur à un Autre, c'est se laisser atteindre par les joies, les peines, les souffrances, non seulement du proche mais aussi du lointain, frère, sœur en humanité.

« Prier ne nous enferme pas dans une bulle spirituelle confortable loin de la vie véritable, mais nous conduit au cœur du monde, nous engage et nous met en mouvement », rappelle-t-il.  « Celui qui prie ainsi, en communion au Père et au Fils, dans l'Esprit, voit peu à peu sa vie se transformer et voit s'incarner dans sa vie ce pour quoi il prie. Puissions-nous, ce mois-ci, nous convertir à un mode de vie plus sobre… »

En accompagnement, l’Apostolat de la Prière propose :

Le récit d’un combat courageux  au Congo, où la richesse pétrolière se mêle à la misère humaine, mais où le binôme « prière et action » qui mobilise toute l’Eglise catholique porte ses fruits, avec des résultats tangibles. 

– Un coup de projecteur sur une  action génératrice de richesses « à notre porte  : Celle des communautés d’Emmaüs dont le savoir-faire se transmet de compagnon à compagnon depuis leur fondation par l'Abbé Pierre. « La richesse créée ? Pas seulement de l'argent ! Mais aussi des liens, de l'espoir, de l'amitié. C'est une ‘ultra-richesse’ », explique Nilo, le responsable du site communautaire de Saint-Jory, dans un entretien à l’Apostolat de la Prière.

Un témoignage personnel : celui de Vincent quelques mois après son arrivée à la direction d'une entreprise d'électronique dans un contexte très tendu. En choisissant de mettre la relation humaine au cœur de sa mission de direction, et en puisant une aide précieuse dans la prière, qui lui ont permis de dépasser bien des obstacles, il montre que  l’ « on a beau dire ce qu'on veut, ce sont les hommes et les femmes qui font l'entreprise ! ».

Deux livresà lire : « L’illusion financière» de Gaël Giraud, et « Ethique et entreprise – Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire », de Cécile Renouard, qui donnent des repères pour un « authentique développement économique ».

Une vidéo  sur comment « promouvoir une économie sociale et solidaire », à l’exemple des chrétiens engagés au sein de la SIDI – Solidarité Internationale pour le Développement et l'Investissement, qui offre des services financiers adaptés aux populations exclues des circuits bancaires traditionnels.

Pour le commentaire de l’intention missionnaire du mois  « Prions pour que les chrétiens des diverses confessions puissent cheminer vers l'unité voulue par le Christ. », se connecter à la page   : http://www.apostolat-priere.org/index.php/derniere-minute.html

Tags:
EconomiePape FrançoisPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement