Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Don Amorth : demandons l’intercession des saints pour nous protéger du démon

@DR
Partager

Après ses révélations sur l’Enfer et sur le pouvoir des anges, Don Gabriele Amorth souligne l’importance de l’intercession des saints dans la lutte contre le diable.

Après nous avoir parlé de la possession démoniaque et du pouvoir des anges sur les démons , le célèbre exorciste de Rome évoque le rôle fondamental de l’intercession des saints dont notre lutte contre Satan et ses démons.

« Les saints ont un rôle fondamental : ils intercèdent pour nous avec grande puissance et efficacité. Nous devons les prier souvent », affirme l’exorciste de Rome, dans une interview diffusée par la rédaction italienne d’Aleteia.

Aux personnes qui sont victimes d’une possession démoniaque, don Amorth conseille d’invoquer les saints qui ont connu le même sort, et en particulier la Bienheureuse Eustochium, Lucrezia Bellini, une religieuse bénédictine de Padoue du XVe siècle. « Elle est morte à 25 ans et a été possédée par le démon dès l’âge de 4 ans. Sa vie religieuse également, débutée à 18 ans, fut lourdement conditionnée par une grave possession, qu’elle supporta avec sainteté […] Ses consœurs la maltraitaient beaucoup à cause du trouble qu’elle semait dans le monastère. Ce n’est que quelques jours avant sa mort qu’elle qu’elles ont compris avoir vécu avec une sainte. Aujourd’hui encore de nombreuses personnes se rendent sur sa tombe dans l’église de Saint Pierre, et prient pour se voir accorder la grâce de la libération ».

Questionné sur les saints qu’il a l’habitude d’invoquer au cours des exorcismes, Don Amorth parle sans hésiter de Padre Pio, de sainte Catherine de Bologne et de Jean-Paul II -qui selon lui, a même pratiqué personnellement au moins trois exorcismes dans sa chapelle privée au Vatican.   

« La présence des saints, durant les exorcismes, est provoquée par l’utilisation de leurs reliques, explique l’exorciste. Nous ne pouvons toutefois pas leur parler. Comme le dit l’Évangile, entre nous et eux se trouve un ‘grand abyme’, une barrière infranchissable (Luc 16, 26). Je le dis notamment à l’attention de ceux qui cherchent à entrer en contact avec les proches défunts, en s’adressant à des médiums. Les âmes du purgatoire peuvent elles aussi intercéder en notre faveur et doivent être invoquées ».  

Enfin, Don Gabriele précise par ailleurs que le diable ne peut prononcer le nom des saints en général. Selon lui, il peut arriver que le démon prononce le nom de Dieu, de la Vierge Marie et de quelques saints, mais toujours sous forme de périphrases : « En s’adressant au prêtre qui effectue l’exorcisme, Jésus devient ‘ton chef’, ‘ton supérieur’ ; la Vierge quant à elle est ‘elle, là’ ou encore ‘la voleuse d’âmes’ ; enfin les saints sont carrément appelés ‘assassins’, parce que par leur prière, ils arrachent les âmes d’entre ses griffes ».

Ainsi, Don Amorth est formel: le démon est tellement terrifié par les saints qu’il ne se risque même pas à prononcer leur nom, d’où l’importance de demander leur intercession dans la lutte contre le mal.

ST
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]