Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Chine : tenu au secret, Mgr Ma Daqin tweete pour ses fidèles

i1kyuwreoplqer4n-1wu8koqqbq4d9wsolkuzcr-fq80ad6v-ae-tbbr3xictckk-as9odwgjzl2c221bvp6wcqkglim.jpg

Marine Soreau - publié le 30/12/13

Le jeune évêque auxiliaire de Shanghai est assigné à résidence par les autorités chinoises depuis plus d'un an. Mais cela ne l'empêche pas de publier quelques messages sur son compte « Weibo », le « Twitter » chinois.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Voilà près d'un an et demi que Mgr Ma Daqin, 46 ans, évêque auxiliaire de Shanghai, est assigné à résidence par les autorités chinoises. Son crime ? Le 7 juillet 2012, à l'issue de son ordination épiscopale, il annonçait quitter ses fonctions à l’Association patriotique des catholiques chinois pour mieux s’inscrire dans la communion de l’Eglise catholique (cf. Eglises d'Asie).

Depuis cette déclaration, l'évêque n'a été autorisé « qu’à de rares et brèves apparitions publiques », rapporte La Croix. « Ses déclarations sont tout aussi limitées, essentiellement des réflexions spirituelles ou bibliques publiées sur son compte Weibo, l’équivalent chinois de Twitter ».

Dernières communications en date : trois « tweets » honorant la mémoire de Nelson Mandela. Tous trois sont tirés de l’autobiographie de Mandela, Un long chemin vers la liberté.

Le premier dit : « La liberté est indivisible : les chaînes que portait l’un de mes compatriotes, tous les portaient, les chaînes que tous portaient, je les portais. »

Le second : « Il y a eu beaucoup de moments sombres où ma foi en l’humanité a été mise à rude épreuve, mais jamais je n’ai cédé au désespoir. »

Et le troisième : « L’oppresseur doit être libéré tout comme l’opprimé. Tous deux sont dépossédés de leur humanité. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine. Tous deux sont enfermés derrière les barreaux de leurs préjugés et de l’étroitesse d’esprit ».

Mgr Ma Daqin, 46 ans, « tweete » régulièrement les réflexions que lui inspirent la Bible ou des lectures spirituelles du séminaire de Sheshan, qui domine la banlieue ouest de Shanghaï et où il est tenu au secret (cf. Le Figaro).

« Un temps éloigné de Sheshan, il y est retourné vivre il y a quelques mois et peut désormais y recevoir des prêtres de son diocèse. Outre son compte Weibo, suivi par près de 25 000 personnes, il alimente également un blog. Ce dernier est sans doute strictement contrôlé : depuis un long commentaire publié à la mi-octobre 2013 au sujet de l’encyclique Lumen Fidei du pape François, ce blog est devenu muet. La liberté de mouvement de l’évêque de Sheshan, tout comme son espace de parole et surtout de gouvernement de son diocèse, paraissent toujours aussi limités », souligne Eglises d'Asie.

Le magazine Tempi italien a fait de lui l'un des 5 grands témoins de la foi chrétienne persécutés de l'année 2013.  

Tags:
Chrétiens en ChinePersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement