Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

A Strasbourg avec Taizé : des milliers de jeunes chrétiens attendus du 28 décembre au 1 janvier

Partager

« Nous voulons aider les jeunes à vivre la réconciliation et la foi dans leur réalité quotidienne », déclare le prieur de la communauté de Taizé, Frère Alois.

27/12/2013

Paris, Varsovie, Londres, Bruxelles, Rome, Budapest, Genève, Barcelone… Chaque année, entre Noël et le Nouvel An, la communauté de Taizé anime une « rencontre œcuménique européenne» dans une des villes principales de l’Europe.
 
Cette année, la nouvelle étape du « pèlerinage de confiance sur la terre » initié par frère Roger à la fin des années 70, a lieu à Strasbourg, du 28 décembre au 1 janvier, à l’invitation  des diocèses catholiques et des églises protestantes des deux côtés du Rhin. 20.000 chrétiens, qui sont accueillis par les paroisses, les communautés et les habitants de la région, y sont attendus.
 
Selon Le Parisien, en plus des 20.000 jeunes hébergés dans des familles, les organisateurs tablent sur « 5.000 à 10.000 » participants alsaciens ou venant d'Allemagne. Ensemble, ils prendront part à des prières communes dans des églises ou des salles de sport, ainsi qu'à des temps de réflexion à des sujets de société comme la pauvreté ou la solidarité, a précisé Frère Aloïs Loeser, le prieur de la communauté, lors d’une rencontre avec la presse..
 

Participer à la rencontre de Strasbourg c’est…

 … prier, chanter et faire silence dans la ville symbole de réconciliation
… aller aux sources de la foi avec des dizaines de milliers de jeunes de toute l’Europe et d’ailleurs
… faire l’expérience de l’hospitalité des habitants de l’Alsace et du pays de Bade
… échanger avec des témoins de l’Évangile qui cherchent à faire face aux défis d’aujourd’hui
… donner un visage à l’Europe à travers la découverte de ses institutions, de ses valeurs.
 
« Nous voulons aider les jeunes à vivre la réconciliation et la foi dans leur réalité quotidienne, dans la ville, dans les paroisses, et pas seulement à Taizé », a expliqué Frère Alois aux journalistes.
 
Selon lui «  Il y a encore trop de préjugés entre l'Europe de l'Ouest et l'Europe de l'Est parce que nous ne nous connaissons pas assez. Les rencontres personnelles peuvent aider à enlever cette peur ».
 
Certains des échanges auront lieu dans l'hémicycle du Parlement européen, à la grande mosquée de Strasbourg, ou bien encore à la synagogue. (France.tv)

Tout le programme accessible sur le site de la communauté de Taizé
 
Frère Alois, le prieur de Taizé, a été reçu par le pape François au Vatican jeudi 28 novembre. C’était sa première audience privée avec le nouveau pape. Il était déjà reçu chaque année par Benoît XVI, de même qu’auparavant frère Roger se rendait tous les ans à Rome pour rencontrer les papes Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II.
 
Le pape François a exprimé la profonde estime qu’il éprouvait à l’égard de frère Roger, fondateur de Taizé, et il a fortement encouragé la communauté à continuer sur le chemin où elle est engagée. (Zenit)

 I.C

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]