Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François et Benoit XVI échangent leurs vœux de Noël

© OSSERVATORE ROMANO / AFP
Pape François et Benoit XVI © OSSERVATORE ROMANO / AFP
Partager

Cette nouvelle rencontre entre le pape actuel et le pape émérite, filmés dans les bras l’un de l’autre, témoigne encore une fois des sentiments d’affection et d’admiration qui unissent les deux hommes.

24/1272013

Le pape François a rendu visite à son prédécesseur pour lui présenter ses vœux de Noël,  le lundi 23 décembre, à 17h.
 
Benoît XVI l’accueilli à la porte du monastère Mater Ecclesiae, dans l'enceinte du Vatican, où il réside. Ils ont prié ensemble dans la chapelle, puis se sont entretenus en privé, dans une des salles de la résidence, durant une demi-heure, précise un communiqué du Saint-Siège.
 
Le pape François était accompagné de ses secrétaires. Il a salué un à un les personnes qui constituent son entourage et rencontré Mgr. Georg Ganswein, préfet de la Maison pontificale, proche de Benoît XVI.
 
Le pape a quitté les lieux trois quarts d’heure plus tard, précise le porte-parole. Le Père Federico Lombardi a souligné par la même occasion que le Souverain pontife avait déjà téléphoné à Benoît XVI, le 14 décembre dernier.
 
Petit plus révélé par l’agence Reuters : « C'est un plaisir de vous voir si bonne mine », aurait dit le pape François à Benoît XVI. « Joyeux Noël, priez pour moi », lui aurait-il ajouté au moment de son départ, ce à quoi Benoît XVI aurait répondu : « Toujours, toujours, toujours ». (Le Point)
 
Après sa renonciation historique au siège de Pierre, le pape émérite Benoît XVI s’était d’abord retiré, le 28 février, pendant deux mois à Castel Gandolfo où le pape François est venu lui rendre visite le 14 juillet. Benoît XVI était revenu le 2 mai au Vatican, où il avait été accueilli par le pape François, inaugurant une cohabitation (mais non une co-direction) inédite dans l'histoire de l’Eglise.
 
Comment se passera la cohabitation entre le pape en exercice et le pape émérite ? C’est la question que beaucoup se posaient après l’annonce du retour de Benoît XVI dans les murs de la Cité du Vatican (Aleteia). Ils ont la réponse : depuis le début de son pontificat, le pape François n’a cessé de bâtir avec son prédécesseur des relations « loyales, familières et de collaboration », n’hésitant pas à le citer dans la plupart de ses discours et homélies, à multiplier les gestes et paroles d’affection et d’estime à son égard, allant lui rendre visite à Castel Gandolfo, lui téléphonant plusieurs fois, l’appelant pour son anniversaire, célébrant une messe pour lui.
 
Le Pape François l’avait confié à son ami le journaliste argentin Jorge Milia : il ne saurait se passer de la présence de Benoît XVI à ses côtés  (Aleteia) :
 
«  Lorsqu’il parle de Ratzinger, il le fait avec reconnaissance et tendresse. Il me fait un peu l’effet de quelqu’un qui a retrouvé un vieil ami, un ancien camarade de classe, de ceux qui réapparaissent de temps en temps, qui nous précédaient d’un ou deux ans à l’école et que, d’une certaine façon, nous admirions, avec peut-être les différences que le temps avait gommées, adoucies. »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]