Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 janvier |
Saint Fabien
home iconÉglise
line break icon

Pape François : Pierre Favre, son modèle, proclamé saint

Radio Vatican - Publié le 18/12/13

Le jour de ses 77 ans le Souverain pontife fait un cadeau à l’Eglise en faisant entrer dans le cercle des saints Pierre Favre (1506-1546), originaire de Savoie, un de ses grands modèles parmi les jésuites.

18/12/2013

On s’y attendait et c’est désormais officiel : le jésuite français Pierre Favre, ami de saint Ignace de Loyola, vient d’être inscrit dans le catalogue des saints. C’est le Pape François lui-même qui l’a décidé par une procédure extraordinaire et personnelle. Homme de dialogue, Pierre Favre est l’un des modèles avoués du Souverain Pontife, lui-même issu de la Compagnie de Jésus. Béatifié par Pie IX en 1872, le cofondateur de la Compagnie de Jésus sera désormais honoré par l’Eglise universelle.

Ainsi commence l’annonce par Radio Vatican de la canonisation, sans cérémonie, du père jésuite Pierre Favre (1506-1546), originaire de Savoie, un des co-fondateurs de la Compagnie de Jésus, avec Saint François-Xavier et  Saint Ignace de Loyola.

Sa biographie en quelques lignes

Né en 1506, ce prêtre jésuite a parcouru l’Europe entière. En 1525, Pierre Favre arrive à Paris pour étudier au collège Ste Barbe, il y rencontre François-Xavier et Ignace de Loyola et suit fidèlement les Exercices spirituels de ce dernier. Après la fondation de la Compagnie de Jésus en 1537 et sa reconnaissance par le Pape Paul III trois ans plus tard, Pierre Favre est ensuite envoyé par le Vatican en Allemagne, à Ratisbonne puis à Cologne, au moment de la Réforme protestante luthérienne. Sa route missionnaire prend aussi la direction du Portugal ou en Espagne, avant de participer au Concile de Trente, dont il ne verra pas la fin : il meurt à l’âge de 40 ans en 1546. Plus de trois siècles plus tard, il est reconnu Bienheureux par Pie IX en 1872.

Un modèle avoué du Pape François

Dans son entretien au P. Antonio Spadaro s.j., directeur de la revue  La Civiltà Cattolica et publiée intégralement sur le site de la revue Études, en septembre 2013, voici comme le Pape décrivait  Pierre Favre : un homme « de dialogue avec tous, même avec les plus lointains et les adversaires de la Compagnie ; d’une piété simple, d’une certaine ingénuité peut-être, d’une  disponibilité immédiate, d’un discernement intérieur attentif…  un homme de grandes et fortes décisions, à la fois capable d’être immensément doux ».

Dominique Bertrand, auteur dePierre Favre, un portrait, publié en 2007 aux éditions Lessius, interrogé par Radio Vatican sur la personnalité du père Favre, dit retrouver chez le pape François  ce même attachement  que le père Favre avait à « aller aux frontières », formule très répandue depuis quelques années au sein de la Compagnie de Jésus, relève-t-il.

« Ce n’est plus seulement aller en Chine, comme ce qu’a fait François-Xavier, mais c’est aller aussi – et ça c’est tout à fait Pierre Favre – à ces frontières qui sont présentes là où nous sommes, en Europe : la frontière de l’incroyance, la différence des confessions et la sécularisation qui marquent notre époque », souligne Dominique Bertrand.

Pierre Favre n’a jamais vécu dans une communauté (sauf tout à fait à la fin de sa vie, quand il était en Espagne ou au Portugal). Il vivait n’importe où, en quelques sorte, et par exemple, le fait que le Pape François ait choisi d’habiter à la Maison Sainte-Marthe plutôt que dans les appartements pontificaux est une manière de dire « il n’est pas inutile de se rapprocher du peuple pour être plus près de lui et ne pas laisser gagner trop de distance entre le peuple et les pasteurs ».

Maintenant, grâce au Pape François et à ses soucis pastoraux, on retrouve ce Pierre Favre qui va de la profondeur de la conversion à la largeur de la mission, conclut Dominique Bertrand.

Tout l’entretien et plus d’infos sur Pierre Favre directement sur le site de Radio Vatican :
http://fr.radiovaticana.va/news/2013/12/17/le_pape_fran%C3%A7ois_proclame_saint_le_j%C3%A9suite_pierre_favre,_lun_de_ses/fr1-756528

Tags:
béatification et canonisationcompagnie de jesusjesuitePape Françoispierre favre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
young woman park
Edifa
La méthode de saint Ignace pour discerner les signes de Dieu
2
PAPIEŻ FRANCISZEK
Gelsomino Del Guercio
Le jour où le pape François a surpris tout le monde en demandant ...
3
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans votre jardin avec ces v...
4
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droit de séjour dans l’é...
5
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
6
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
7
Cerith Gardiner
Écoutez cette famille irlandaise et vous aurez forcément envie de...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement