Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Notre Dame de Guadalupe, impératrice des Amériques, à l’honneur aussi à Los Angeles

© DR
Partager

En préparation de la fête de la Vierge de Guadalupe (12 décembre), des milliers de fidèles « latinos » ont parcouru les rues de la ville californienne pour vénérer « La Morenita de Tepeyac »

Le 12 décembre a lieu la grande fête liturgique du Mexique et de l’Amérique, où l’on commémore  dans toute l’Amérique l’anniversaire des apparitions au Mexique de la « Vierge de Guadalupe » à l’Indien Juan Diego, canonisé en 2002 par le Serviteur de Dieu Jean-Paul II.
 
A Los Angeles, en Californie, dès le début du mois de décembre, des milliers de fidèles, pour la plupart d’origine hispanique, parcourent les rues de l’Est de la ville, pour vénérer l’Impératrice des Amériques.
                               
Une procession et une messe capitulaire –  et cela depuis plusieurs générations- marquent ce 482e anniversaire.  Cette année-ci, le pèlerinage a pour titre  « Mère, évangélise ton peuple ».
 
Les témoignages recueillis pendant le pèlerinage sont très émouvants, et les spectacles, danses folkloriques et expressions populaires de l'amour pour « La Morenita de Tepeyac » (la Métisse de  Tepeyac) représentent le même syncrétisme religieux – mélange du passé  préhispanique et de la religiosité du peuple latino-américain –  à Los Angeles comme à New York, Chicago, San Antonio et Mexico.

La procession de la Vierge de Guadalupe à East Los Angeles (connu aussi sous le nom East.L.A) a permis également à des milliers d’immigrés  de s'exprimer en faveur d’une  réforme de l'immigration  destinée à faire sortir de l’ombre  environ 11 millions de sans papiers qui vivent et travaillent aux États-Unis.

 
Prière à la Vierge pour obtenir une réforme globale de l'immigration
 
L’évènement – présidé par l'archevêque de Los Angeles, Mgr José H. Gómez – a été marqué par le message-vidéo que le Pape François a envoyé, il y a une quinzaine de jours, à l’occasion du
pèlerinage- rencontre organisé par la Commission pontificale pour l'Amérique latine à la Basilique de Guadalupe, et dans lequel le Saint-Père  se référait à la Vierge de Guadalupe comme « un cadeau de Dieu au peuple mexicain ».
 
« Elle n'est pas apparue  à d’autres personnes – a souligné  Mgr Gomez dans son homélie de la messe qui a conclu la procession à East Los Angeles – elle est apparue à Juan Diego, un humble indigène mexicain, un travailleur ordinaire qui avait ses propres  joies et difficultés au travail et au sein de sa famille, comme chacun d’entre nous ».
 
« La Vierge Marie, invoquée sous le vocable de Notre-Dame de Guadalupe, est venue avec un message: « La bonne nouvelle de la foi, la bonne nouvelle de la miséricorde et de l'amour de Dieu », message  qu’elle donné à travers la personne de Juan Diego, avec les magnifiques signes des roses ", a déclaré l'archevêque d'origine mexicaine, qui dirige le plus grand archidiocèse de composition hispaniques des États-Unis.
.
“Dans la précieuse image de la Vierge de  Guadalupe, comme à travers les Saintes Ecritures,  Dieu nous parle toujours  ”,  a dit Mgr Gómez, qui a saisi l’occasion pour demander aux personnes présentes et à leurs familles de prier pour que soit adoptée dès que possible une réforme de l’immigration,  toujours en suspens dans l’actuelle législation de l’Union américaine.
 
Mgr Gomez a été l'un des principaux moteurs de cette réforme, en particulier de l'idée qui a été proposée par l'Eglise catholique de ne pas séparer les familles par l'expulsion de l'un de ses membres vers son pays d'origine. « Nous devons continuer à prier, en demandant à la Vierge de Guadalupe  que soient modifiées les lois d'immigration dans le pays ; et aussi que Dieu touche le cœur des hommes politiques »
 
Une dévotion qui date de 1931 dans «East LA »
 
Selon les informations publiées sur le site internet de l’archidiocèse de Los Angeles, “Vida Neva”, le cortège dans les rues  Ford et César Chavez  a rassemblé près de 20 000 personnes : sur un peu plus d’un kilomètre et demi, ont marché des membres des  “Guadalupanos Unidos” représentant les différents groupes paroissiaux, consacrés à Notre Dame de Guadalupe. La marche s’est achevée par la vénération de l’image de la Vierge pèlerine, une reproduction numérique de l’image miraculeuse originale qui se trouve dans la ville de Mexico.
 
En préparation de cet évènement annuel à East L.A, le pèlerinage de l’image de Notre-Dame de Guadalupe a duré un mois dans différentes paroisses de l’archidiocèse.
 
Depuis 1931, les fidèles catholiques de Los Angeles ont perpétué la tradition d'honorer Notre-Dame de Guadalupe dans les rues de East Los Angeles. La procession a lieu chaque année le premier dimanche de l'Avent.  Et ceci pour permettre à chaque paroisse de célébrer sa messe et de chanter “Las Mañanitas” à la Vierge de Guadalupe le 12 décembre, jour de sa fête, et en même temps  de la fêter solennellement entre toutes les paroisses.                                                                                                                                  
Traduit de l’édition espagnole de Aleteia par Elisabeth de Lavigne
 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]