Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 15 avril |
Sainte Anastasie
home iconActualités
line break icon

Centrafrique : « un autre avènement est possible ! »

Isabelle Cousturié - CEF - Cameroon-info.net - Publié le 05/12/13

Message de l’archevêque de Bangui, Mgr Nzapalainga, en ce début du temps de l’Avent et à la veille de l’opération «coup de poing » de la France dans le pays

05/12/2013

Une opération « coup de poing » de la France en République centrafricaine est imminente. Elle devrait durer 6 mois et aider les 1.600 soldats africains de la Misca (la mission internationale de soutien à la Centrafrique) à  stopper la violence qui embrase le pays depuis la chute du président François Bozizé, en mars 2013.

La situation humanitaire dans le pays est catastrophique, rapporte le bureau onusien de la coordination des affaires humanitaires, l'Ocha : sur les 4,6 millions d'habitants que compte le pays, la moitié est en «situation d'assistance humanitaire».  Il ya aurait 400 000 déplacés internes et 68 000 réfugiés dans les pays voisins.

Les rebelles de la Séléka qui ont pris le pouvoir à Bangui et se sont ensuite déchirés -les uns rejoignant l'armée nationale, les autres se constituant en bandes armées – ont précipité le pays dans une situation de chaos et  de violences : pillages, exactions, viols, exécutions sommaires… leurs actions sèment la terreur parmi les habitants déjà éprouvés par une grave crise sociale et économique.(Cameroon-info.net)

Un spectacle « du jamais vu » sur tous les plans, dénonçait l’archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, dans un message à la nation en juin dernier (cf. CEF).

« Jamais l'on n'a connu sur notre terre un conflit aussi grave dans son ampleur et dans sa durée. Jamais aucun trouble militaro-politique ne s'était disséminé avec autant de violences et d'impacts sur l'ensemble de notre territoire. Jamais une rébellion ne nous a drainé une aussi forte présence de combattants étrangers. Jamais une crise ne nous a fait courir un aussi grave risque de conflit religieux et d'implosion du tissu social ».

Et aujourd’hui, en ce début de l’Avent 2013, il pousse un nouveau cri : « Quel avènement attendons-nous ? La violence ? La guerre civile ? L'embrasement social ? Le génocide ? Un véritable bain de sang ? Un autre avènement n'est-il pas possible ? Et s'il avait pour noms Justice ? Paix ? Réconciliation ? Fraternité et Pardon ? » .

Dans son message adressé, mercredi 4 décembre, à  la communauté chrétienne, aux hommes et aux femmes de bonne volonté, c’est une véritable « exhortation » à la conversion des cœurs que fait Mgr Nzapalainga à l'Eglise, aux politiques, aux institutions judiciaires et à la communauté internationale : un vibrant plaidoyer pour la paix et la réconciliation en République Centrafricaine (RCA).

L'archevêque met en garde contre les amalgames entre religion et politique : « Restons vigilants ! Beaucoup de personnes de mauvaise foi et volonté voudraient voir éclater un conflit intercommunautaire et interreligieux en Centrafrique », et rappelle à cette occasion les enseignements du Christ : « En enseignant à aimer ses ennemis … le Christ donne une « nouvelle morale », celle du dépassement de soi et des normes traditionnelles de vie en société ».

Ainsi, à l’Eglise il demande de promouvoir le dialogue interreligieux en son sein; aux consacrés de sortir des sacristies et des couvents, et aux laïcs de s'investir en politique.

Enfin, à la communauté internationale, il suggère la mise en place d'une commission « vérité et réconciliation », voire « d'une commission d'enquête » chargée de juger et de condamner les « criminels de guerre ». (CEF)

Tags:
AfriqueCentrafrique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
2
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
3
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
6
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement